Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Une route électrique pour les camions
facebook twitter linkedin scoopit

Une route électrique pour les camions

Mobilité

Publié le
mercredi 13 juillet 2016 à 04:00

facebook twitter/ linkedin scoopit

Un tronçon de route électrique de deux kilomètres, dédié aux camions, a été inauguré début juillet, en Suède. C’est une des pistes creusées par le gouvernement du pays pour trouver une alternative à l’utilisation des énergies fossiles dans les transports.

Le système en soi n’a rien de révolutionnaire : il consiste à alimenter des camions au moyen de caténaires comme c’est le cas des trains et de certains bus électriques ou trams en ville. La nouveauté réside dans le fait que ce système n’avait encore jamais été transposé en dehors des agglomérations urbaines et qu’il était jusqu’à présent réservé au transport de personnes.

Les poids lourds peuvent désormais transporter des marchandises sur un parcours d’essai de deux kilomètres entre le port de Gävle et Storvik, le long de la route européenne 16. Cette portion de route existante a été dotée de lignes électriques aériennes sur la voie de droite.

L’énergie électrique nécessaire aux camions pour rouler leur est transmise par un pantographe installé derrière la cabine du chauffeur leur fournissant une tension de 700 volts, qui est suffisante pour leur permettre d’avancer tout en rechargeant leurs batteries. Car les camions dont il est question sont hybrides. Ils combinent une petite batterie électrique, plus légère qu’une batterie électrique classique, qui leur donne 3 kilomètres d’autonomie et un moteur à combustion classique. Ainsi, ils gardent une certaine flexibilité. Ils ont, par exemple, la possibilité de passer facilement d’un tronçon de route électrifié à un tronçon qui ne l’est pas, mais aussi celle d’effectuer des dépassements et ce, sans perte de puissance. La connexion et la déconnexion se font de manière totalement automatique.

La réduction des émissions de gaz à effet de serre liées aux carburants ainsi réalisable est estimée à 80-90 %.

 

Le projet est porté à la fois par des acteurs privés et les pouvoirs publics. Il s’inscrit dans les objectifs du gouvernement suédois qui souhaite doter le pays d’ici 2030 d’une flotte de véhicules n’utilisant pas de carburants fossiles. Il bénéficie d’environ 8 millions d’euros de fonds publics, complétés par 5 millions d’euros en cofinancement, apportés par la communauté des affaires et l’autorité régionale Gävleborg, où la route électrique est située.

La technologie, développée par Siemens, est testée depuis 2013 sur des véhicules électrifiés développés par Scania. Dans le cadre du Electric Roads Project, Scania prend en outre part à un autre programme de recherche, qui met à l’essai la technologie d’induction au sein de services municipaux de bus. Un bus doté d’une chaîne cinématique électro-hybride sera mis en service cette année à Södertälje. Une station de recharge lui permettra de se ravitailler suffisamment pour tout un trajet en six à sept minutes seulement.

Photo : Camion hybride Scania sur la première route électrique au monde (Suède)© Tobias Ohls / Scania - CC BY-NC-ND

Rédaction Infogreen

Publié le
mercredi 13 juillet 2016


Mobilité
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Mobilité


Nos partenaires Mobilité

Nos partenaires