Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Transport aérien : des mandats de négociation pour la Commission européenne
facebook twitter linkedin scoopit

Transport aérien : des mandats de négociation pour la Commission européenne

Mobilité

Publié le
jeudi 16 juin 2016 à 04:00

facebook twitter/ linkedin scoopit

Le 7 juin 2016, les membres du Conseil Transport ont chargé la Commission européenne de négocier des accords globaux de transport aérien avec quatre partenaires majeurs : l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ANASE), le Qatar, les Émirats arabes unis et la Turquie.

Dans sa politique extérieure en matière d’aviation, l’Europe montre la voie par une approche équilibrée qui consiste à rechercher l’ouverture du marché en s’appuyant sur des conditions commerciales équitables et transparentes

Premier accord

Les négociations avec l’ANASE sont en passe de déboucher sur le premier accord de bloc à bloc en matière d’aviation. Quant aux EAU, à la Turquie et au Qatar, ils comptent parmi les marchés aériens les plus dynamiques et en plus forte croissance. Chacun de ces accords doit permettre une expansion commerciale et un développement fondés sur la transparence et sur des règles communes.

Montrer la voie

" Dans sa politique extérieure en matière d’aviation, l’Europe montre la voie par une approche équilibrée qui consiste à rechercher l’ouverture du marché en s’appuyant sur des conditions commerciales équitables et transparentes ", a déclaré Melanie Schultz van Haegen, la ministre néerlandaise de l’Infrastructure et de l’Environnement, qui présidait ce Conseil Transport.

De nouvelles possibilités

Ces accords globaux négociés par l’UE dans le domaine de l’aviation visent à dégager de nouvelles possibilités commerciales, à faciliter l’accès aux marchés et à permettre une concurrence loyale grâce à des conditions transparentes. Il s’agit également d’augmenter la connectivité internationale de l’Europe et d’assurer un service de qualité supérieure aux usagers. Compagnies aériennes, aéroports et passagers devraient bénéficier d’une coopération et d’une convergence renforcée quant aux règles de contrôle et de sécurité, ainsi que sur le plan de la réglementation économique. La Commission européenne mènera les négociations au nom de l’UE et de ses États membres.

Communiqué par la Présidence néerlandaise de l’UE

Publié le
jeudi 16 juin 2016


Mobilité
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Mobilité


Nos partenaires Mobilité

Nos partenaires