Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Rendre les chemins de l’école encore plus sûrs
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Rendre les chemins de l’école encore plus sûrs

Mobilité

Publié le
jeudi 20 juin 2013 à 12:15

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

De mars à juillet 2013, la Ville de Luxembourg, avec le soutien de la Police Grand-Ducale et de la Sécurité Routière, mène le projet-pilote "Mam Vëlo an d’Schoul" dans l’école située dans la rue Léon Kauffman à Luxembourg-Cents, quartier bien adapté du point de vue de la circulation (zone 30, infrastructures, etc.).

Le projet vise à encourager les enfants à devenir des usagers de la route à part entière et sûrs d’eux dès leur plus jeune âge, ainsi qu’à faire augmenter les déplacements à vélo en ville

Ainsi, 56 écoliers du cycle 4.1., ensemble avec leur personnel éducatif, ont participé au projet, composé aussi bien de leçons théoriques sur le code de la route et le comportement à adopter en tant que cycliste, que d’exercices pratiques. En tant que détectives des pistes cyclables (Radwegdetektive), les enfants se sont rendus à l’école à vélo, puis ont fait l’inventaire des difficultés et dangers rencontrés et noté leurs propositions d’amélioration. En prenant appui sur les remarques des enfants, le Service de la circulation pourra le cas échéant adopter les mesures nécessaires afin de rendre les chemins de l’école encore plus sûrs.

En complément au projet Mam Vëlo an d’Schoul de la Ville de Luxembourg, la Sécurité Routière organise, comme tous les ans, sa coupe scolaire, un concours de vélo national qui se déroulera cette année sur le territoire de la Ville, notamment le 7 juillet au Cents. La Police Grand-Ducale, quant à elle, propose aux écoliers des séances d’apprentissage du vélo sur son terrain d’entraînement à Dommeldange.

Les objectifs du projet Mam Vëlo an d’Schoul’ sont multiples. D’un côté, il s’agit d’encourager les enfants à devenir des usagers de la route à part entière et sûrs d’eux dès leur plus jeune âge, capables de se rendre à l’école de manière autonome et sûre ainsi que de réduire le nombre de parents-taxis et de sécuriser la circulation aux alentours de l’école. De l’autre côté, le projet vise une augmentation des déplacements à vélo en ville et par conséquent une diminution des trajets en voiture privée : en effet, la promotion de la mobilité douce et notamment du vélo, moyen de locomotion agréable, économe et écologique, est au cœur des préoccupations de la Ville en matière de mobilité. Enfin, l’aspect santé joue un rôle important également : à travers ce projet, les enfants sont encouragés à bouger de manière régulière, améliorant par la même occasion leur forme physique.

A l’issu de ce premier projet-pilote, le Collège des bourgmestre et échevins, ensemble avec le Service de la circulation, fera le bilan du projet : si les résultats se révèlent positifs, le projet sera progressivement étendu à d’autres quartiers de la ville également.

Texte communiqué par la Ville de Luxembourg / Photo Photothèque de la Ville de Luxembourg / Fernand Blom

Publié le
jeudi 20 juin 2013


Mobilité
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Mobilité


Nos partenaires Mobilité

Nos partenaires