Le Quotidien des enjeux du développement durable !

vendredi 21 juillet 2017

QUAND RÉDUIRE SES DÉCHETS EST À LA PORTÉE DE TOUS
facebook twitter linkedin scoopit

QUAND RÉDUIRE SES DÉCHETS EST À LA PORTÉE DE TOUS
Green Planet

Publié le mardi 11 avril 2017 à 04:00

facebook twitter/ linkedin scoopit

Il est urgent de réduire l’impact de la pollution quotidienne engendrée par l’Homme sur notre environnement. Produire moins de déchets tout en diminuant les risques sur la santé : des enjeux sociétaux.

Il faut savoir que la quantité de déchets jetés reste astronomique malgré les efforts mis en œuvre pour la réduire. Se responsabiliser et devenir un écocitoyen passe par une réflexion sur notre façon de consommer. Loin de culpabiliser le consommateur, il est utile de communiquer et de se demander comment y arriver et par quoi commencer.
Des actions quotidiennes simples pourraient diminuer de 80 % nos déchets. Ce qui impacte directement notre environnement et notre santé. C’est sans compter sur le facteur gaspillage alimentaire qui reste un enjeu social de taille.
L’évolution vers une consommation responsable se fait progressivement. Des efforts simples, efficients, rapides permettent aussi d’économiser de l’argent, ce qui n’est pas négligeable au vu la conjoncture économique.

Les impératifs environnementaux, les enjeux de santé publique, nous incitent à mettre en œuvre des actions à l’échelle du consommateur et obtenir des résultats probants. Recycler donne une seconde vie aux déchets.
Le recyclage permet de réintroduire dans la chaîne de production, des matériaux qui formaient le même produit obsolète. Il permet aussi de préserver les ressources naturelles puisque la matière recyclée redevient matière première.

Au quotidien

Les déchets qu’on appelle organiques type épluchures, peuvent être utilisés pour le compostage. Cette valorisation des déchets compose un engrais naturel pour le jardin. L’acquisition de poules peut diminuer de moitié la production de déchets.

Créer ses produits ménagers avec des ingrédients bon marché tels que vinaigre blanc et bicarbonate de soude, sans danger pour la santé et l’environnement, peut être une réponse à cette problématique.
Fabriquer ses cosmétiques évite d’être exposé et d’utiliser des produits dangereux. Il suffit d’utiliser des ingrédients de cuisine simples tels que le café, sucre, citron, miel et huiles. Cela endigue également l’expérimentation animale.

Consommation

Il est prouvé qu’acheter en vrac, d’occasion, réduit emballages et déchets.
Par exemple, faire ses courses chez un petit commerçant ou sur un marché diminue l’utilisation d’emballages.
Au Luxembourg, un exemple de première épicerie bio sans emballages « Organic Unpackaged Natural Ingredients », signifie « sans » en luxembourgeois. OUNI est une solution alternative écologique aux supermarchés.

Il est maintenant possible de ramener ses contenants type boîte à œufs ou de privilégier des sachets lavables afin d’éviter l’utilisation de sachets plastiques.
Acheter le plus possible d’objets d’occasion pallie le marché intempestif de l’objet jetable mais aussi celui de l’obsolescence programmée.

Tous ces petits gestes que nous pensons à tort insignifiants, par rapport à cette tâche considérable qui est celle de préserver au mieux ce qui reste de notre planète, ont une importance fondamentale et même vitale pour notre devenir à tous. Nous sommes acteurs responsables de l’évolution de notre société.
Comme dirait l’ami Pierre Rabhi, agriculteur, écrivain et penseur : «  La vraie révolution est celle qui nous amène à nous transformer nous-mêmes pour transformer le monde. »

Sara Infogreen

Si vous êtes intéressés par le sujet, un livret «  Zéro-déchets pour débutants motivés…et paresseux (ou occupés) » est à retrouver sur le lien https://consommonssainement.com/2017/02/25/zero-dechet-debutants/

Publié le mardi 11 avril 2017


Green Planet
article
distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Green Planet


Nos partenaires Green Planet

Nos partenaires