Le Quotidien des enjeux du développement durable !

vendredi 26 mai 2017

PADEM : « Disons Stop à la violence faite aux enfants »
facebook twitter linkedin scoopit

PADEM : « Disons Stop à la violence faite aux enfants »
Droits humains & solidarité

Publié le jeudi 27 avril 2017 à 04:00

facebook twitter/ linkedin scoopit

Lancement du projet ECLAT en Accord-Cadre avec le ministère des Affaires étrangères du Luxembourg et en partenariat avec l’association Jeunesse et Développement / Éclaireurs et Éclaireuses du Sénégal !

Le 20 avril dernier lors de la Journée nationale du Talibé, l’association Jeunesse et Développement (JED), partenaire de PADEM au Sénégal, a lancé le projet Accord-Cadre de protection des enfants Talibés. Ce projet vise à améliorer les conditions de vie et d’apprentissage de 1.500 enfants présents dans 15 Daaras (écoles coraniques) du département de Matam au Sénégal.

Les maîtres coraniques des Daaras, les autorités et les associations de jeunes et femmes du département de Matam ainsi que les membres de l’association JED, ont assisté à cette journée de présentation des résultats de l’étude portant sur la situation des enfants talibés à Matam et de son programme de protection des enfants en situation de vulnérabilité.

Ce projet vise à propulser une dynamique communautaire contribuant efficacement à la réduction de la vulnérabilité des enfants face à la maltraitance et à l’exploitation, et ainsi améliorer les conditions de vie des enfants talibés dans le département de Matam. Les différentes activités mises en place dans le cadre de ce projet sont :

  • La réalisation d’une étude de référence sur la situation des enfants talibés mendiants dans le département de Matam ;
  • Un ensemble de services à base communautaire (aménagement des daaras, instauration de repas communautaires, formation des enfants aux premiers soins, inscription des enfants à l’état civil et à une mutuelle de santé, etc.) ;
  • La sensibilisation et la formation de la communauté, des leaders et des autorités locales sur le droit à une éducation de qualité, et la lutte contre les abus et les pires formes de travail des enfants (ateliers de renforcement des capacités, foras communautaires, visites à domicile, causeries,…) ;
  • La mise en place d’un système d’alerte, de signalement et de suivi par les comités de veille et de protection des enfants ;
  • La réflexion autour des conditions et contenus d’apprentissage au sein des daaras.

PADEM est très enthousiaste à propos de ce projet et ne tardera pas à vous en donner des nouvelles !

Communiqué par PADEM

Publié le jeudi 27 avril 2017


Article de notre partenaire
Droits humains & solidarité
Communiqué
distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Droits humains & solidarité


Nos partenaires Droits humains & solidarité

Nos partenaires