Le Quotidien des enjeux du développement durable !

mardi 22 août 2017

Mobilité : un virage à 180 degrés
facebook twitter linkedin scoopit

Mobilité : un virage à 180 degrés
Mobilité

Publié le mercredi 18 janvier 2017 à 04:00

facebook twitter/ linkedin scoopit

La mobilité de demain sera non polluante, multimodale, partagée et connectée. Elle sera aussi vendue comme un service. C’est ce qui ressort des séances de brainstorming du groupe de travail Mobility.

Au Luxembourg, le transport constitue la source la plus importante de consommation énergétique (61 %) et le réchauffement climatique est imputable pour 64 % aux émissions rejetées par les véhicules de toutes sortes. La voiture est reine : elle constitue 72,5 % du modal split contre 14,5 % pour les transports publics et 13 % pour la mobilité active. 175.000 navetteurs franchissent chaque jour la frontière avec la Belgique, l’Allemagne ou la France et 86 % d’entre eux voyagent en voiture. 75 % des produits pétroliers vendus au Luxembourg sont consommés à l’extérieur du pays. Le Luxembourg est également le champion européen du nombre de véhicules par tête. Cet amour pour la voiture en fait le 4e pays le plus congestionné en Europe.

Face à ce constat, le Gouvernement et les communes ont mis en place un plan de mobilité proactif. Le pays a également su développer d’excellentes infrastructures et un savoir-faire pointu dans le domaine des ICT, ainsi que des infrastructures logistiques de qualité et un cluster dédié à la logistique.

La vision qui s’est dégagée des discussions au sein du groupe de travail Mobility est celle d’un pays qui, dans un futur proche, aura développé un écosystème de mobilité et de transport intelligent et durable, qui aura atteint une répartition des modes de déplacement de 40 % de transports publics, 30 % de mobilité active et 30 % de voitures individuelles et, enfin, qui aura instauré un réseau de transports en commun neutre en émissions de gaz à effet de serre, comme le seront aussi les voitures et la last mile logistique. Pour y parvenir, le pays peut s’appuyer sur les technologies vertes, adopter de nouveaux modèles de travail (le télétravail, par exemple) et une nouvelle approche de la mobilité : « as a service », multimodale et partagée et encourager une vision qui fait primer l’usage sur la possession de véhicules.

5 mesures stratégiques ont émergé des échanges au sein du groupe de travail Mobility. Il s’agit de promouvoir un revirement total des véhicules à combustion vers des véhicules zéro émission, d’investir dans la mobilité « as a service » et dans le développement de solutions multimodales, d’accélérer la transition vers les véhicules autonomes, de limiter les besoins en mobilité et de financer les initiatives en faveur d’un transport durable.

Illustration : Designed by Evening_tao / Freepik

Mélanie Trélat

Publié le mercredi 18 janvier 2017


Mobilité
distraction free
DISTRACTION FREE MODE

Rifkin’ about Revolution

Les résultats de l’étude stratégique et participative de Troisième révolution industrielle ont été présentés mi-novembre. Son objectif était de proposer une alternative au modèle économique actuel, plus ...

Nos partenaires Mobilité


Nos partenaires Mobilité

Nos partenaires