Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Les lauréats de la 2e édition du parcours 1,2,3 GO Social sont enfin connus !
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Les lauréats de la 2e édition du parcours 1,2,3 GO Social sont enfin connus !

Qualité de vie

Publié le
jeudi 28 novembre 2013 à 14:15

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Parmi les 22 projets à dimension sociale ou solidaire qui ont été acceptés à la deuxième édition du parcours 1,2,3 GO Social et accompagnés par les experts du réseau, 10 porteurs de projets sont allés jusqu’au bout de l’aventure pour déposer un Business Plan Social. Trois projets ont convaincu le jury et ont été sélectionnés comme lauréats du parcours 1,2,3 GO Social : empowerment 4 employment, Chocolats du Cœur et Habitat Partagé Intergénérationnel.

Son Altesse Royale la Grande-Duchesse a remis personnellement les Prix aux lauréats

La remise de Prix a été complétée par une conférence au sujet de Prosperity and Sustainability ‘after the crisis’ – the role of social enterprise tenue par Tim Jackson, ainsi que par un témoignage de Thierry Li, lauréat du parcours 1,2,3 GO Social en 2012 avec son projet Seabiscuit. Près de 250 personnes ont assisté à cet événement festif organisé en collaboration avec la Ville d’Esch-sur-Alzette et tenu sous le haut patronage du ministère de l’Economie et du Commerce extérieur Luxembourg et de son département de l’Economie solidaire, en présence de Son Altesse Royale, la Grande-Duchesse.

Les festivités ont été ouvertes à partir de 18h par des allocutions de Lydia Mutsch, bourgmestre de la Ville d’Esch-sur-Alzette, de Romain Schneider, ministre délégué à l’Economie solidaire et de Nicolas Buck, président de Business Initiative asbl, avant de donner la parole à Thierry Li pour témoigner de son expérience du parcours 1,2,3 GO Social. Diplômé de la ESC Business School à Toulouse, Thierry Li a été sélectionné parmi les lauréats de la 1e édition du parcours 1,2,3 GO Social en novembre 2012 avec son projet Seabiscuit. Lancé il y a un peu plus de deux ans, ce projet se définit comme étant la première biscuiterie artisanale, locale et sociale au Grand-Duché du Luxembourg. Ainsi, la production des biscuits est réalisée entièrement à la main est assurée par des personnes handicapées.

Des sets de jardinage pour faire pousser les projets

Ensuite, l’orateur invité Tim Jackson a tenu une conférence au sujet de Prosperity and Sustainability ‘after the crisis’ – the role of social enterprise. Tim Jackson est professeur en Développement Durable à l’Université de Surrey au Royaume-Uni et auteur du livre Prosperity Without Growth (2009).

La soirée a culminé avec la mise à l’honneur de tous les projets ayant remis un business plan pour l’édition 2012-2013 du parcours 1,2,3 GO Social. Ils ont été appelés sur scène et ont reçu comme petit cadeau symbolique des casquettes et des sets de jardinage, pour faire pousser leurs projets d’entreprise. Les lauréats ont été introduits de façon originale par des courts-métrages réalisés par la société AV Works et récompensés par un soutien financier.

Son Altesse Royale la Grande-Duchesse a remis personnellement les Prix aux lauréats, sponsorisés par différents donateurs : la Fondation Tremplin sous l’égide de la Fondation de Luxembourg (10 000€ au projet empowerment 4 employment), l’œuvre Nationale de Secours Grande-duchesse Charlotte (12 500€ aux Chocolats du Cœur), ING Luxembourg et la Ville d’Esch-sur-Alzette (10 000€ chacun au projet Habitat Partagé Intergénérationnel).

L’événement, animé par Camille Ney de RTL, s’est terminé autour d’un cocktail festif et d’un vin d’honneur, offert par la Ville d’Esch-sur-Alzette, en présence des porteurs de projets, des membres du réseau 1,2,3 GO Social, des différentes personnalités du secteur de l’économie sociale au Grand-duché de Luxembourg, des partenaires et sponsors ainsi que de la presse luxembourgeoise.

** Les lauréats de la deuxième édition du parcours 1,2,3 GO Social :

Chocolats du Cœur (Jérôme Colson) : L’atelier chocolaterie fait partie des Ateliers du Tricentenaire. Cette société coopérative propose à des travailleurs en situation de handicap des pratiques professionnelles adaptées, une formation professionnelle continue en adéquation avec le projet de vie et professionnel. Impact Social : les Chocolats du Cœur ont pour mission de favoriser l’intégration sociale et professionnelle des personnes en situation de handicap ainsi que le commerce équitable.

empowerment 4 employment (4 motion) (Gary Diderich) : « empowerment 4 employment » vise à favoriser l’employabilité grâce à l’éducation non formelle, qui vise la transmission des soft skills demandés par les patrons. 10 cycles de formations favoriseront l’empowerment des personnes en combinant la formation en groupe et l’accompagnement individuel. Impact Social : Face au chômage croissant « empowerment 4 employment » renforce l’employabilité des publics ciblés. La diminution du taux de chômage favorisera le dynamisme économique et répond au manque de participation d’une partie importante des citoyens, qui prive le Luxembourg de nombreux talents et compétences.

Habitat Partagé Intergénérationnel (Un toit deux générations) (Moussa Seck) : L’Habitat Partagé Intergénérationnel propose un accès au logement en faisant cohabiter des seniors avec des jeunes étudiants ou travailleurs cherchant un toit pendant leurs études ou le démarrage de leur activité professionnelle. Impact Social : Créer ou maintenir le lien social et intergénérationnel ; contribuer à l’accès au logement des jeunes dans des conditions financièrement accessibles ; amorcer une solution alternative permettant aux seniors de rester vivre chez eux le plus longtemps possible

** 7 autres porteurs de projets sont allés jusqu’au bout du parcours 1,2,3 GO Social et ont finalisé un Business Plan Social avec l’aide des coachs du réseau

Bookics (Xavier Morelle) : Bookics développe et vend des outils qui ne contiennent que des dessins pour aider les personnes à dialoguer lorsque les canaux de communication traditionnels sont rompus. Les produits Bookics s’adressent d’abord aux immigrants, mais aussi à toute personne ayant des difficultés à s’exprimer. Impact Social Les immigrants sont mieux soignés si les médecins comprennent précisément leur maladie. Ils sont plus vite intégrés si la description des démarches administratives est facile à comprendre. Ils sont plus heureux si leur expérience professionnelle passée est valorisée lors de leur arrivée en Europe.

Cercle Gaby Schroell (Muriel Jeitz) : Foyers offrant la formation d’aides éducateurs à des demandeurs d’emploi et assurant la garde et l’encadrement d’enfants. Impact Social : Développer l’apprentissage des demandeurs d’emploi.

Horizon Handimanagement (Pascale Marchal Griveaud) : Horizon Handimanagement entend booster l’inclusion des travailleurs handicapés (TH) sur le marché ordinaire au Luxembourg en s’adressant directement aux managers d’entreprises, à travers une formation théorique et pratique ciblée sur la définition de profils de compétence et l’analyse spécifique des postes de travail destinés aux TH. Impact Social : L’impact social poursuivi est de sauvegarder la cohésion sociale qui reconnait la dignité au travail, ainsi que la participation aux charges sociales, pour tous. Avec le vieillissement de la population, le handicap sera un de nos grands défis de demain. La maîtrise de l’augmentation exponentielle des coûts liés au manque d’autonomie nécessite la mise en place des solutions valides, dès maintenant.

IBLA (Raymond Aendekerk) : L’objectif principal d’IBLA est d’offrir un soutien aux agriculteurs biologiques en optimisant leur production, ainsi qu’à ceux qui souhaitent la conversion vers l’agriculture biologique. Pour y parvenir, IBLA devient actif dans la recherche et la formation continue afin de rassembler plus d’acteurs professionnels dans le secteur et d’améliorer leurs connaissances. Impact Social : Offrir une solution à des problèmes environnementaux, climatiques, l’exploitation de ressources naturelles.

Kolondjo & Co (Marcel Boawéssé Kombia) : La s.àr.l. Kolondjo & Co a pour objet de promouvoir les « Musique du Monde » via des spectacles et concerts, des réalisations en studio, des instruments du monde et des résidences musicales (workshops). Impact Social : Favoriser l’ouverture, l’intégration, le multiculturalisme, l’écoute des autres.

Mamie et Moi (Cristina Picco) : Mamie et Moi propose à des femmes seniors de la Grande Région de tricoter en échange d‘un complément de revenu qui leur permet d‘améliorer leur quotidien. Les tricots réalisés sont des vêtements rétro pour enfants commercialisés sur le site www.mamieetmoi.com et lors de marchés ponctuels. Impact Social : La cible sont les femmes seniors car elles représentent la majorité des + de 65 ans et qu’elles sont les plus exposées au risque de précarité économique et sociale. On estime à 13000 le nombre de femmes ciblées. Un bon mois de tricot, les mamies peuvent toucher jusqu’à 200 € de complément de revenu.

music:LX (Patrice Hourbette) : music:LX est une association sans but lucratif qui a été créée en septembre 2011 sur l’initiative du Ministère de la Culture du Grand-Duché de Luxembourg. Le but est de professionnaliser la scène musicale du Luxembourg et de la promouvoir à l’international. Impact Social : Mise à disposition collective et gratuite de ressources et d’outils de promotion ou logistiques. Transmission des savoir faire, développement de la solidarité entre musiciens, échange et partage d’informations. Aider les jeunes artistes à devenir autonomes.

Texte et photos communiqués par 1,2,3 Go

Publié le
jeudi 28 novembre 2013


Qualité de vie
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Qualité de vie


Nos partenaires Qualité de vie

Nos partenaires