Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Le cab londonien passe à l’électrique
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le cab londonien passe à l’électrique

Mobilité

Publié le
mardi 7 janvier 2014 à 14:15

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

A partir de décembre 2014, les taxis londoniens seront signés Nissan. Le constructeur japonais, qui a remporté le contrat de renouvellement de la flotte des fameux “hackney carriages“, a dévoilé, le 6 janvier dernier, les lignes de ses “black cabs“ qui ne sont autres que des NV-200 transformés.

Le plus gros défi n’est pas la construction de “black cabs“ électriques mais bien l’équipement de la capitale en bornes de recharges

Déjà sur le coup à Tokyo et à New-York où sa version retravaillée et jaunie a devancé le constructeur Ford pour devenir le nouveau “Yellow Cab“, voilà que le NV-200 devrait se parer de noir pour circuler dans les rues de Londres et ainsi devenir le nouveau “black cab“. En effet, son constructeur, Nissan, a dévoilé, le 6 janvier dernier, les courbes recolorées de son utilitaire, devenu monospace pour l’occasion, qui a remporté les rues de Londres face aux traditionnelles petites voitures conçues jusqu’à maintenant par la London Taxi Company.

Le célèbre “black cab“ deviendra donc japonais mais non sans efforts. Bien que remarqué et plébiscité par les autorités londoniennes pour son habitacle qui isole le conducteur ainsi que pour son système de transport des personnes à mobilité réduite, il a tout de même fallu pour le constructeur nippon procéder à quelques ajustements. Face à un cahier des charges très stricte de la part des autorités en charge de transports de la capitale britanique, et à la volonté de la mairie de garder à tout prix l’esprit traditionnel des “black cabs“, Nissan a en effet dû retravailler son modèle après 2012 et une présentation qui n’avait pas fait l’unanimité.

La capitale électrifiée en 2015

C’est donc un NV-200 noir aux phares ronds et à la calandre chromée qui devrait faire son entrée en circulation à partir de décembre 2014. Imaginés par Nissan Design Europe, le centre de design de la marque basé à Paddington, les nouveaux “hackney carriage“ seront également plus propres car moins émetteurs de particules et de Nox, bien qu’emportés par un moteur thermique essence d’1,6L.

Mais une version électrique est prévue, nous assure le constructeur qui mise sur l’électrique depuis quelques années déjà et qui est déjà l’auteur d’un modèle exclusivement électrique avec la Nissan Leaf ou, plus récement, la Nissan BlideGlider, un modèle plus sportif et luxueux. Pour le groupe nippon, qui a investi 4 milliard d’euros dans la mobilité électrique, le plus gros défi n’est pas la construction de “black cabs“ électriques mais bien l’équipement de la capitale en bornes de recharges. Un problème qui devrait être réglé d’ici 2015, année de la mise en circulation des versions électriques des NV-200.

Photo©Nissan

Publié le
mardi 7 janvier 2014


Mobilité
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Mobilité


Nos partenaires Mobilité

Nos partenaires