Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
La RSE en haut des priorités
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

La RSE en haut des priorités

Qualité de vie

Publié le
mercredi 9 juillet 2014 à 07:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

« Pour une entreprise comme la nôtre, un des acteurs clés de l’économie luxembourgeoise, il est essentiel de déployer ses activités, de consommer ses ressources et de manager son personnel de façon responsable et durable, tout comme de s’impliquer dans la société luxembourgeoise », affirme Olivier Mores, récemment nommé au poste de responsable Développement Durable et RSE auprès de POST Group.

Nous voulons davantage impliquer nos parties prenantes internes et externes dans notre démarche RSE

Monsieur Mores, quelle est votre définition de la RSE ?

La RSE est la déclinaison du concept de développement durable au niveau de l’entreprise, soit les trois volets que sont le social, le sociétal et l’environnement. La RSE concerne tant les citoyens que les entreprises, et pour une entreprise comme la nôtre, un des acteurs clés de l’économie luxembourgeoise, il est essentiel de déployer ses activités, de consommer ses ressources et de manager son personnel de façon responsable et durable, tout comme de s’impliquer dans la société luxembourgeoise.

Précisément, quelle est la philosophie RSE de l’entreprise POST ?

Nous avons validé un document stratégique sur notre démarche de développement durable et de RSE en 2007, et créé à l’époque un comité de développement durable au sein de l’entreprise avec des représentants des différents métiers et fonctions.

L’année passée, nous avons publié notre premier rapport RSE, rapport que nous rééditons cette année dans quelques semaines.

Depuis octobre dernier, nous avons mis en place une nouvelle gouvernance RSE, qui passe notamment par ma nomination au poste de responsable RSE dans l’entreprise, un poste qui n’existait pas sous cette forme auparavant. Cette fonction est directement attachée au directeur général, ceci afin d’assurer la proximité de la problématique par rapport au niveau hiérarchique le plus élevé.

Concrètement, comment se décline cette philosophie dans les actes ?

Nous avons mis en place une nouvelle gouvernance avec un comité de développement durable resserré et composé de responsables de différents groupes de travail, à savoir ressources humaines, mobilité, bâtiments, et, prochainement, achats. La communication y est également représentée. Au niveau du service achats, il s’agira d’analyser les commandes, contrats et offres désormais également sous l’aspect du développement durable.

Au niveau de la mobilité, nous devons avant tout concentrer nos efforts sur notre flotte de véhicules, la plus grande qui soit pour une entreprise au Luxembourg, afin de réduire notre empreinte carbone. Pour cela, nous nous attelons entre autres à renouveler notre parc de véhicules, qui compte depuis l’année passée quelque 70 véhicules électriques, à sensibiliser nos collaborateurs à l’éco-conduite et à installer des logiciels sur les véhicules destinés à mesurer leur consommation. 

Au niveau des ressources humaines, l’accent est mis sur la diversité et sur la formation du personnel. Mon rêve est que tous nos collaborateurs sachent d’ici cinq ans d’une part ce qu’est la notion de RSE, et d’autre part, comment la transposer dans leurs activités quotidiennes au travail et, si possible, également dans la vie privée.

En ce qui concerne les bâtiments, l’approche durable prévaudra pour la construction des nouveaux bâtiments. La construction de deux nouveaux bâtiments de POST à Luxembourg-gare s’inscrira dans la droite lignée de ce que nous avons déjà entrepris pour la réalisation il y a quelques années du nouveau bâtiment d’editus à Kayl, et pour lesquels nous visons la norme environnementale DGNB (ndlr : Deutsche Gesellschaft für Nachhaltiges Bauen) « Gold ».

Au cours des années à venir, nous voulons davantage impliquer nos parties prenantes internes et externes dans notre démarche RSE.

Toutes ces initiatives ont un coût et constituent des contraintes. Quelle est la plus-value d’une telle politique d’entreprise ?

Nous estimons que nous engager dans la RSE en responsabilisant nos activités et nos collaborateurs est dans l’intérêt à la fois de l’entreprise, de la société luxembourgeoise et de la planète. Cela est d’autant plus important pour une société de la taille comme la nôtre, qui plus est 100% étatique, tel que je l’évoquais, qui se doit de véhiculer une image positive et responsable, si elle prétend à s’ériger comme porte-drapeau de cette noble cause. Car nous faisons partie des rares entreprises à toucher l’ensemble de la communauté dans son quotidien de par nos activités.

Photo ©Marlene Soares pour LG Magazine

Publié le
mercredi 9 juillet 2014


Qualité de vie
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Qualité de vie


Nos partenaires Qualité de vie

Nos partenaires