Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !

mercredi 18 octobre 2017

L'ONU et la Banque mondiale annoncent une initiative pour intensifier les financements pour le climat
facebook twitter linkedin scoopit

L’ONU et la Banque mondiale annoncent une initiative pour intensifier les financements pour le climat
Finance & banque

Publié le lundi 2 octobre 2017 à 04:00

facebook twitter/ linkedin scoopit

Le secrétaire général des Nations unies, António Guterres, et le président du Groupe de la Banque mondiale, Jim Yong Kim, ont présenté en septembre leurs plans pour accélérer la mobilisation de financements en faveur de l’action climatique, à travers une nouvelle plateforme conçue pour identifier et faciliter les investissements porteurs de transformations dans les pays en développement.

Après une semaine de rencontres avec des leaders politiques et des chefs d’entreprise ainsi que des responsables de villes ou d’États et des représentants de la société civile du monde entier, les deux hauts responsables ont plaidé pour une action climatique d’urgence et une hausse massive des investissements.

« Les pays s’emploient avec succès à réduire leurs émissions et à améliorer leur résilience au changement climatique, mais, pour parvenir à faire en sorte que leurs actions soient à la hauteur des objectifs fixés à Paris voici deux ans, il sera indispensable d’augmenter très fortement le flux de financements et d’investissements requis pour assurer la réalisation des contributions déterminées au niveau national, a déclaré le secrétaire général des Nations unies, António Guterres. Les catastrophes naturelles qui s’abattent actuellement sur la planète (ouragans, inondations, sécheresses…) démontrent clairement l’urgence de cette mobilisation, en particulier pour les petits États insulaires. »

Jim Yong Kim, président du Groupe de la Banque mondiale, s’est adressé en ces termes au Bloomberg Global Business Forum : « Des domaines comme les énergies propres et l’agriculture climato-intelligente recèlent un immense potentiel pour les pays en développement et permettront d’installer les conditions d’un avenir plus durable et prospère. Tout l’enjeu, pour nous, est de s’assurer que les investissements affluent et de mobiliser et coordonner toutes les formes possibles de financement afin d’avoir un impact maximal. »

La nouvelle plateforme Invest4Climate entend rassembler des gouvernements, des institutions financières, des investisseurs privés, des organisations caritatives et des banques multilatérales dans le but de soutenir une action climatique porteuse de transformations s’inscrivant dans les objectifs de l’accord de Paris. Cette plateforme réunira des investisseurs autour de projets à fort impact dans les pays en développement, à l’image du développement à grande échelle d’accumulateurs, des véhicules électriques ou des systèmes d’air conditionné à faible niveau d’émissions. Elle facilitera également ces opérations financières en introduisant des instruments d’atténuation du risque et, le cas échéant, en travaillant avec les autorités nationales à l’optimisation du cadre réglementaire.

« Les villes ouvrent la voie de la lutte contre le changement climatique et pourraient avoir une efficacité encore plus grande et rapide si elles avaient accès à davantage de financements, a souligné Michael R. Bloomberg, l’envoyé spécial des Nations unies pour les villes et le changement climatique. C’est là un défi majeur auquel nous pouvons nous atteler à travers des mesures concrètes, en aidant notamment les villes à améliorer leur solvabilité, quantifier leurs besoins financiers et baliser certains projets vers des prêteurs potentiels. La Banque mondiale et les Nations unies montrent l’exemple, en rassemblant toutes les énergies susceptibles de contribuer à la réalisation de ces objectifs. »

La plateforme Invest4Climate bénéficiera du soutien de ministères des Finances, de responsables politiques sensibilisés aux enjeux climatiques, de chefs d’entreprises, de fondations et d’institutions financières mais également de hauts responsables des Nations unies et du Groupe de la Banque mondiale. Elle ne disposera pas de ses propres sources de financement, mais viendra compléter les initiatives et les institutions de financement du climat et du développement qui existent déjà.

Son champ d’action sera affiné en concertation avec les différents partenaires lors des prochaines Assemblées annuelles de la Banque mondiale et du FMI et de la COP23. Les premières initiatives soutenues par la plateforme Invest4Climate devraient être annoncées à l’occasion du sommet sur le climat à Paris, en décembre 2017.

Crédit photo : @WBG_Climate - Twitter

Communiqué par la Banque mondiale

Publié le lundi 2 octobre 2017


Finance & banque
Communiqué
distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Finance & banque


Nos partenaires Finance & banque

Nos partenaires