Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Exit le téléphérique, bonjour le funiculaire !
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Exit le téléphérique, bonjour le funiculaire !

Mobilité

Publié le
jeudi 20 mars 2014 à 09:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Imaginé par l’ancien ministre du Développement durable et des Infrastructures, Claude Wiseler, le projet d’un funiculaire reliant le Pfaffenthal au Kirchberg est ressorti des cartons par son successeur. François Bausch a annoncé qu’il deposerait le projet de loi dans les semaines à venir.

Exit donc le téléphérique, qui aurait coûté plus qu’il n’aurait pu transporter de personnes, bonjour le funiculaire !

Le projet du tram n’a pas fini de faire couler de l’encre. Au début du mois de mars, deux esprits novateurs luxembourgeois imaginaient installer un téléphérique pour compléter les arrêts du tram, voire même le remplacer. Une idée originale qui, sans validation du gouvernement, restera cependant dans les cartons. Aujourd’hui, et en réponse à la lettre ouverte de Carlo Thelen, nouveau directeur général de la Chambre de Commerce, qui émettait de sérieux doutes quant au projet, François Bausch, actuel ministre du Développement durable et des Infrastructures, a annoncé la possible arrivée d’un funiculaire.

Imaginée par son prédécesseur, Claude Wiseler, qui n’a eu le temps de déposer le projet de loi, l’idée est donc récupérée par François Bausch qui compte le déposer « dans les prochaines semaines ».

Entre 90 et 95 millions d’euros

Exit donc le téléphérique, qui aurait coûté plus qu’il n’aurait pu transporter de personnes, selon François Bausch dans cette même missive, bonjour le funiculaire. On reste dans les hauteurs, mais les objectifs diffèrent. Conçu comme un moyen de transport complémentaire au projet du tram, le système de cabines sur rails partira du Pfaffenthal (arrêt “Pont Rouge“ pour les futurs utilisateurs du tram) pour rejoindre le Kirchberg soit 250m en une dizaine de minutes.

Sa construction, qui devrait débuter en même temps que celle du tram durera cependant une petite année de plus puisque François Bausch n’imagine sa mise en fonctin qu’à partir de 2018. Question budget, il devrait falloir compter entre 90 et 95 millions d’euros (rails+gares).

Photo ©haahr sur Flickr

Publié le
jeudi 20 mars 2014


Mobilité
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Mobilité


Nos partenaires Mobilité

Nos partenaires