Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Étienne Schneider a signé une convention pour soutenir les efforts de recherche et de développement de la société IEE
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Étienne Schneider a signé une convention pour soutenir les efforts de recherche et de développement de la société IEE

Mobilité

Publié le
lundi 10 novembre 2014 à 08:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

En date du 6 novembre 2014, le ministre de l’Économie Étienne Schneider a signé avec des hauts représentants de la société IEE S.A. une convention de co-financement relative à la réalisation d’un projet de recherche et développement (R&D) d’un coût total estimé à plus de trois millions d’euros.

Le projet R&D vise à étudier de nouvelles technologies radar pour des ondes de longueur de 1 à 10 mmm (ondes millimétriques)

Le projet R&D vise à étudier de nouvelles technologies radar pour des ondes de longueur de 1 à 10 mmm (ondes millimétriques). Ces micro-ondes représentent de grandes opportunités de développement dans les futures applications de système radar dans le secteur automobile.
Ce projet englobera une partie innovante sur la recherche des matériaux, en particulier le développement de nouveaux matériaux spécialement adaptés au radar à ondes millimétriques (Métamatériaux). Puisque ce domaine fait appel à des scientifiques hautement qualifiés, l’embauche d’ingénieurs spécialisés en haute fréquence sera nécessaire. Un autre focus sera porté sur une nouvelle méthodologie de radar permettant notamment une meilleure détection des cibles et une localisation de cibles multiples en recourant à une modélisation mathématique poussée. La finalité du projet permettra le développement de systèmes radar plus compacts, plus performants et contribuant à améliorer notablement la sécurité du transport routier.

Les activités au Luxembourg continuent à se développer

Les activités de recherche seront réalisées en étroite collaboration avec l’Interdisciplinary Centre for Security, Reliability and Trust (SnT) de l’Université de Luxembourg et avec le département Science et Analyse des matériaux (SAM) du CRP Gabriel Lippmann.
Le projet s’inscrit également dans le cadre de la diversification générale des activités de IEE. Lors de la cérémonie de signature de la convention, le ministre de l’Économie Étienne Schneider s’est félicité qu’après la reprise d’IEE par des investisseurs chinois, les activités au Luxembourg continuent à se développer : En lançant ce projet R&D dans un nouveau domaine, la société IEE développe de nouvelles compétences dans son centre de recherche, renforçant ainsi son personnel spécialisé et ses activités économiques au Grand-Duché.
D’après le Chief Technology Officer d’IEE Aloyse Schoos, le soutien résolu du gouvernement en matière de R&D est un élément essentiel pour promouvoir la recherche industrielle de haut niveau au Luxembourg. A moyen et à long terme, ce type de recherche donne lieu à des avantages compétitifs dans un marché international des plus concurrentiels.
Implantée au Luxembourg depuis 1989, la société IEE S.A. est un fleuron de l’industrie luxembourgeoise qui est spécialisé dans les systèmes de sécurité automobile, et en particulier dans le développement de systèmes de capteurs intelligents. L’entreprise emploie au total plus de 1.700 personnes à travers le monde, dont plus de 10% dans la R&D. Environ 635 personnes travaillent actuellement sur le site d’IEE à Contern et au siège à Echternach.

Communiqué par le ministère de l’Économie // Photo (assis de g. à dr.) Aloyse Schoos, Chief Technology Officer/IEE ; Michel Witte, Chief Executive Officer/IEE ; Etienne Schneider, Ministre de l’Economie ; Guangrong Han, Chairman of the Board of Directors/IEE Group / © MECO

Publié le
lundi 10 novembre 2014


Mobilité
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Mobilité


Nos partenaires Mobilité

Nos partenaires