Le Quotidien des enjeux du développement durable !

mardi 22 août 2017

Electric Day : naissance d'une tradition
facebook twitter linkedin scoopit

Electric Day : naissance d’une tradition
Mobilité

Publié le lundi 4 juillet 2016 à 04:00

facebook twitter/ linkedin scoopit

Partagés entre la conviction et la volonté de franchir le pas vers la mobilité "électrique" et le fait que le produit actuel ne correspond peut-être pas encore aux attentes, voici le bilan que nous pourrions faire aujourd’hui après avoir interrogé bon nombre de patrons d’entreprises ou de gestionnaires de parcs automobiles.

Pour cette raison, nous nous devions de réunir à la fois les décideurs mais surtout un maximum de modèles pouvant sans aucun doute répondre à la demande du marché. Il y a donc trente-six solutions, entre le 100 % électrique, l’hybride, l’hybride rechargeable, l’hydrogène, le choix nous paraît intéressant.

Vous ne verrez plus "l’électric" du même œil

Une seule solution s’offre à nous si nous voulons faire changer les idées préconçues, c’est l’organisation d’une journée liée à la mobilité électrique en donnant la possibilité à tout un chacun de venir essayer les véhicules. Pour la première édition d’Electric Day, Link2Fleet avait réuni pas moins de 25 véhicules (électrique, hybride…) éventail au reflet des disponibilités actuelles. De plus, la Toyota Mirai faisait son entrée au Luxembourg de même que la Tesla Model X, le premier SUV 100 % électrique. En une seule fois, tout était disponible.

Des workshops et des conférences

Passage obligé avant de prendre place au volant d’un modèle "Test", la formation à la conduite de ce type de véhicule avait pour objectif de pouvoir juger réellement la valeur et l’efficacité des véhicules à l’essai. Par la suite, quatre workshops étaient proposés au public, le 100 % électrique y était largement abordé, mais également l’hybride, ainsi que les possibilités et démarches pour le lancement de bornes de recharge. Le car-sharing n’était pas oublié, faisant partie du choix d’amélioration de la mobilité.

En fin de journée, ce sont deux conférences qui ont complété Electric Day et en particulier l’expérience de deux orateurs, décideurs et utilisateurs, de la mobilité électrique. Philippe Hanrion se chargea de nous détailler le processus permettant d’arriver au choix de "l’Electric" dans un domaine particulier comme la Croix-Rouge luxembourgeoise qui compte largement plus de 800 véhicules. Monsieur Hanrion ne manquera pas de nous relater le ressenti des utilisateurs… véritablement conquis par ce type de véhicules. Ensuite, c’est Jean Zermati, responsable à la tête du parc automobile de l’opérateur Orange (Groupe). Relater son expérience lors d’un événement luxembourgeois prend tout son sens, quand on pense qu’avec ses 33.000 véhicules dont 22.000 rien qu’en France, il représente 20 fois la plus grande flotte luxembourgeoise. Jean Zermati a donc abordé très largement les difficultés rencontrées lors de la pré-prise de décision, l’évolution financière, la réaction des patrons, des utilisateurs, pour arriver à la conclusion que nous devons un jour ou l’autre faire le bon choix de l’électrique.

Electric Day 2017

Un projet de 800 bornes, des incitants pour l’achat d’un véhicule électrique même si malheureusement cette dernière offre ne s’adresse pas (encore) aux véhicules électriques à l’attention des entreprises représentent un signal et une volonté claire d’aller vers la mobilité électrique. Il y aura donc de la part de Link2Fleet Luxembourg la volonté de l’organisation d’Electric Day deuxième édition qui se tiendra en juin 2017.

Communiqué par Link2Fleet - http://www.link2fleet.lu/

Publié le lundi 4 juillet 2016


Mobilité
Communiqué
distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Mobilité


Nos partenaires Mobilité

Nos partenaires