Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Des voitures zéro émissions ?
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Des voitures "zéro" émissions ?

Mobilité

Publié le
lundi 5 octobre 2015 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Informations du ministère du Développement durable et des Infrastructures par rapport au cas "Volkswagen".

L’industrie automobile se trouve face à un problème majeur de crédibilité.

Dans le cas Volkswagen , il convient d’attendre les conclusions définitives de l’enquête officielle menée par les différentes autorités. D’après les informations disponibles à l’heure actuelle, près de 56.000 véhicules immatriculés sont concernés au Luxembourg.

Le ministère du Développement durable et des Infrastructures souhaite dès lors anticiper quelques questions que les propriétaires de ces véhicules sont amenés à se poser.

  • Une interdiction de la circulation pour les voitures concernées n’est pas opportune, car les véhicules concernés ne présentent aucun risque de sécurité.
  • Une interdiction de la vente des voitures neuves concernées au Luxembourg ne s’impose pas, car suivant l’indication du groupe VW , la production actuelle intègre des moteurs Euro 6 qui ne sont pas équipés du logiciel litigieux.
  • Qu’en est-il de la vente d’occasions des voitures concernées et en circulation ?
  • Également en relation avec les voitures en circulation, y-a-t-il un impact la taxe sur les véhicules automoteurs et les subventions acquises (Prime CAR-e) ?

De façon générale, le système d’homologation européen (certification par type) devra être renforcé notamment par des exigences spécifiques quant aux logiciels utilisés. À travers la nouvelle directive cadre, les mécanismes de contrôle et d’assurance d’impartialité devront être renforcés.

Une fois que les voitures sont sur le marché, il faudra renforcer les contrôles pour s’assurer que les émissions réelles des voitures correspondent bien à ce que les constructeurs ont indiqué lorsque le premier prototype a été présenté à l’homologation. Des discussions qui sont en cours dans le cadre d’un groupe de travail de la Commission européenne doivent être accélérées et clôturées dans les meilleurs délais.

Au vu de cette affaire, l’on peut conclure que l’industrie automobile se trouve face à un problème majeur de crédibilité et que des efforts doivent être entrepris afin de faire des progrès substantiels au niveau de la réduction des émissions et des polluants. L’objectif visé doit être des voitures zéro émissions.

Communiqué par le ministère du Développement durable et des Infrastructures

Publié le
lundi 5 octobre 2015


Mobilité
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Mobilité


Nos partenaires Mobilité

Nos partenaires