Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
D’Ettelbruck à Coblence, grâce au soleil !
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

D’Ettelbruck à Coblence, grâce au soleil !

Mobilité

Publié le
vendredi 16 mai 2014 à 06:15

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

En juillet prochain, Coblence (Allemagne) accueillera le Solar Campus, évènement dédié aux engins solaires et électriques, et les élèves du Lycée technique d’Ettelbruck ont bien l’intention d’y présenter leur vélo e-lectrike solar, le «  seul projet à combiner énergie électrique et énergie solaire  » . Qu’à cela ne tienne, ils se rendront chez leurs camarades allemands à bord de leur vélo. Au programme : quatre jours de voyage, des visites et de nombreuses surprises, le tout, sans émettre de CO2 !

Voyager avec un vélo solaire, c’est possible !

Sur leur chemin vers le Solar Campus de Coblence, les élèves du Lycée technique d’Ettelbruck (LTEtt) croiseront la Porta Nigra, des galères romaines ou encore un temple gallo-romain. Pourtant, que l’on ne s’y trompe pas, ce seront sûrement eux les plus grandes stars de cette épopée. Symbole de notre futur, leur vélo solaire pourrait bien faire de l’ombre à ces vestiges du passé. 

Initié il y a deux ans déjà, le projet Solar Cycling abordera, en juillet prochain, un nouveau virage de son existence. Uniquement conçu pour les pistes cyclables sur lesquelles il a déjà fait ses preuves, l’e-lectrike solar est un vélo alimenté par l’énergie solaire construit par une équipe d’élèves du LTEtt qui s’attèlent, aujourd’hui, à terminer la conception de la version routière de ce bolide avant de s’élancer dans un pari un peu fou : relier Ettelbruck à Coblence, la ville allemande qui accueille le Solar Campus, en juillet prochain.

Plus qu’une simple démonstration, cette aventure sera l’occasion de mettre le petit bijou des lycéens à l’épreuve lors d’un périple qui doit s’étendre sur 250km. De quoi largement prouver que « voyager avec un vélo solaire, c’est possible ! ».

« Tant qu’il y aura du soleil »

Jusqu’ici, l’e-lectrike solar, ne s’était illustré que lors d’une course brillamment remportée au Solar Event du Bourget (France), en 2013. Aujourd’hui, les garçons et les filles qui participent au projet ont eu envie de pousser l’expérience plus loin, à la fois pour leurs projets personnels, mais également pour sensibiliser le public. Les problèmes du réchauffement climatique sont désormais prouvés et « de plus en plus nombreux », explique Mathieu, 19 ans. Avec ses camarades (Frederick, Luc, Jeff, Bryan, Thomas, Sébastien et Doro), le jeune homme espère convaincre de la nécessité de « développer de nouvelles sources d’énergie ». Le soleil, par exemple, semble une alternative parfaite. « Tant qu’il y aura du soleil, on pourra avancer grâce à l’énergie solaire ».

Accompagnés par Alain Weiler, ingénieur et professeur au LTEtt, les étudiants profiteront également de cette aventure pour mener des expériences concrètes et dresser, au final, un bilan rendant notamment compte des émissions de CO2 épargnées.

Pour mener à bien cette mission, les élèves ont pu compter sur différents sponsors tels que le Grang Garage Paul Wrengler, la Spuerkees, Raiffeisen, l’autocariste Emile Weber, l’assurance Foyer ou encore le Fonds National de la Recherche.

Photo ©Florie Colarelli

Publié le
vendredi 16 mai 2014


Mobilité
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Mobilité


Nos partenaires Mobilité

Nos partenaires