Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Fondation Follereau
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

What’s new Let kids be kids

Droits humains & solidarité

Publié le
jeudi 18 janvier 2018 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Nouvelles des projets enfance en détresse de la Fondation Follereau

Un petit pas vers l’autonomie financière des projets de formation

La génération de revenus dans les projets de développement constitue une partie essentielle de chaque projet et doit leur permettre d’être autosuffisant sur le long terme. Les activités génératrices de revenus se présentent sous diverses formes et doivent être adaptées aux besoins du marché local afin d’assurer une certaine rentabilité.

En 2018 deux projets de formation de la Fondation Follereau développeront précisément ce volet. Il s’agit des centres de formation de Dédougou et de Tougouri, tous deux situés au Burkina Faso. Les partenaires locaux ont identifié pour ces deux projets l’élevage de bœufs, chèvres et poulets comme activité rémunératrice, qui sera donc développée lors d’une première phase-test en 2018.

Les activités génératrices de revenus orientées sur l’élevage présentent des avantages à plus d’un titre dans les zones rurales (zones prioritaires d’intervention de la Fondation Follereau). Le produit final (lait, fromage, viande) contribue à la consommation alimentaire des élèves qui sont hébergés dans les centres de formation. La vente des animaux sur le marché local génère un petit revenu qui peut alors être réinvesti dans le développement d’autres activités. Enfin, l’élevage joue aussi un rôle pédagogique car les apprenants participent activement, ce qui leur permet d’acquérir des compétences qui leur seront d’une grande utilité dans leur vie quotidienne.

/

Résultats encourageants pour les projets d’aide à l’enfance en détresse au Bénin

Grâce aux bénéfices issus de la gestion d’un moulin dans un des villages d’intervention du projet de lutte contre la traite des enfants au Nord du Bénin, le groupement de femmes autour du moulin a pu apporter son soutien à la communauté toute entière ainsi qu’aux enfants démunis et en situation difficile.

Elles ont ainsi pu :

  • mettre en place une cantine scolaire ;
  • recruter des enseignants communautaires ;
  • donner des kits scolaires à quelques écoliers dans le besoin ;
  • aider financièrement quelques écoliers pour la constitution et le dépôt des dossiers de l’examen pour l’obtention du certificat d’étude primaire ;
  • réfectionner un bâtiment d’école décoiffé par une tornade ;
  • louer un véhicule pour assurer le transport des écoliers en classe d’examens, située à une vingtaine de kilomètres de la localité.

Les enfants diplômés grâce au projet commencent quant à eux à s’installer professionnellement, en mettant en place leur petit commerce avec l’aide de kits d’installation financés par le projet. En 2018, 8 enfants vont bénéficier d’un kit d’installation en couture ou en tissage.

Communiqué par la Fondation Follereau

Publié le
jeudi 18 janvier 2018


Article de notre partenaire

Fondation Follereau Luxembourg
Droits humains & solidarité
Communiqué
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Droits humains & solidarité


Nos partenaires Droits humains & solidarité

Nos partenaires