Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Votre action améliorera la protection des mineurs au Luxembourg
facebook twitter linkedin scoopit

Votre action améliorera la protection des mineurs au Luxembourg

Droits humains & solidarité

Publié le
jeudi 30 novembre 2017 à 04:00

facebook twitter/ linkedin scoopit

Dès 2011, ECPAT Luxembourg avec le soutien de l’Ombudscomité pour les Droits de l’Enfant et de l’UNICEF, a lancé une plateforme contre l’abus et l’exploitation sexuels des enfants. La plateforme rassemblait alors une vingtaine d’organisations et de particuliers, et avait pour objectif le développement d’activités conjointes relatives à la protection des enfants contre l’abus et l’exploitation sexuels.

Au bout d’un certain nombre de réunions fructueuses, la plateforme a identifié le besoin d’un outil qui renforcerait les organisations et établissements travaillant avec des enfants dans la protection de leurs bénéficiaires contre les violences. Ces organisations peuvent être des :

  • Écoles : du précoce au secondaire ;
  • Hôpitaux, services médicaux, paramédicaux et socio-familiaux ;
  • Établissements accueillant des mineurs : crèches, foyers de jour, maisons relais, maisons des jeunes ;
  • Foyers d’accueil et services de placement ;
  • Clubs de sport, de musique, de scouts ; et
  • Toute structure voulant renforcer ses principes de travail dans le sens de la présente auto-évaluation.

Ainsi, un groupe de travail restreint fut constitué pour assurer la coordination du projet et la rédaction du document. Au cours de son travail, ce groupe a recueilli des pistes de réflexion issues de deux ateliers qui ont eu lieu avec une cinquantaine de représentants d’organisations de la protection de l’enfance, mais également des commentaires et recommandations de diverses parties prenantes rencontrées individuellement, y compris les ministères concernés par la thématique. Cette initiative a été relancée en 2016, finalisée en 2017 et le 3 octobre le référentiel concernant la protection des mineurs contre les violences a été présenté au public à travers une conférence de presse.

Par violence intentionnelle ou non-intentionnelle on entend toute situation de violences physiques, de sévices corporels, d’abus sexuels, de violences psychologiques, de négligences graves ou de surprotection, qui risquent de compromettre le développement du mineur au niveau physique, psychologique ou affectif.

Le référentiel a pour but d’aider les organisations à évaluer leur niveau de sensibilisation et à leur fournir des pistes en matière de protection des mineurs contre toute forme de violence, ainsi qu’en matière de stratégies de prévention.

Le référentiel a également pour but d’aider les organisations à faire face aux obligations légales et éthiques ainsi que d’assurer que les mineurs qui leur sont confiés puissent évoluer en toute quiétude.

L’outil se présente sous la forme d’un questionnaire. Il permettra au répondant d’avoir une idée sur les forces et faiblesses du fonctionnement de son organisation en matière de protection et de construire ou de réorienter, le cas échéant, sa stratégie. Ce questionnaire est divisé en deux volets :

  • Pour le volet de la prévention/sensibilisation les questions suivantes sont traitées :
    • Disposez-vous d’une charte d’éthique et de codes de conduite pour le mineur, ses parents et le personnel couvrant ?
    • Disposez-vous d’une politique de sensibilisation et de protection contre la violence ?
    • Disposez-vous de procédures de réclamation et de plainte définies dans vos statuts, dans la charte éthique ou dans un dépliant ?
    • Disposez-vous de règles de conduite concernant l’information et la communication en cas d’absence des parents et en cas de maladie ou hospitalisation du mineur ?
  • Le volet concernant les actions d’aides traite les questions suivantes :
    • En cas de suspicion, voire de la découverte de violence, disposez-vous de procédures concernant le mineur, les parents, le personnel et l’auteur ?
    • Disposez-vous de procédures vis-à-vis de l’auteur-membre du personnel ?
    • Disposez-vous de procédures vis-à-vis de l’auteur-parent ?

ECPAT Luxembourg vous encourage fortement à vous mobiliser sur le sujet et à motiver les dirigeants des structures d’accueil des enfants, qui peuvent être les vôtres, à entamer ce processus d’auto-évaluation afin de renforcer la protection des mineurs qui leur sont confiés.

Le référentiel est dorénavant disponible et téléchargeable sous http://ecpat.lu/sites/default/files/resources/Referentiel.pdf , et vous pouvez également commander une version papier en nous contactant à info@ecpat.lu.

Communiqué par ECPAT Luxembourg

Publié le
jeudi 30 novembre 2017


Article de notre partenaire

ECPAT Luxembourg
Droits humains & solidarité
Communiqué
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Droits humains & solidarité


Nos partenaires Droits humains & solidarité

Nos partenaires