Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
WWF, protection environnement, corail, récifs coraliens, écosystème, biodiversité, Nouvelle-Calédonie, sanctuarisation
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Un peu de répit pour les derniers récifs coralliens quasiment vierges de la planète !

Green Planet

Publié le
jeudi 13 septembre 2018 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le gouvernement calédonien vient d’annoncer la sanctuarisation de ses récifs coralliens vierges. Toute activité extractive, pêche comprise, y sera formellement interdite et les activités touristiques y seront très strictement réglementées. Le WWF se réjouit de ce classement pour lequel il s’est mobilisé de longue date.

La Nouvelle-Calédonie abrite 1/3 des récifs vierges restants dans le monde

Exposés à de nombreuses menaces parmi lesquelles la pollution, la surpêche et le changement climatique, les récifs coralliens sont des milieux plus que jamais en danger. Aujourd’hui, 45 % des récifs de la planète sont morts ou gravement menacés.
Seul 1,5% d’entre eux sont considérés comme étant encore quasiment vierges. On les appelle les récifs « pristines ».

La Nouvelle-Calédonie abrite un tiers des récifs « pristines » restant dans le monde, ce qui donne à la France une responsabilité internationale quant à la protection de ces écosystèmes. Se prénommant Chesterfield, Bellona, Entrecasteaux, Pétrie ou encore Astrolabe, ces récifs représentent des zones exceptionnelles. Le récif de Pétrie par exemple produit à lui seul 7,9 tonnes de biomasse à l’hectare : il est à ce titre le récif corallien le plus fertile de la planète !

Si les récifs coralliens couvrent seulement 0,1% de la surface des océans, ils abritent cependant un tiers des espèces marines connues, soit 93 000 espèces sur les 270 000 espèces marines recensées par le Muséum national d’Histoire Naturelle.

Ces trésors de biodiversité fournissent également de nombreux services à l’humanité : ils apportent poissons, coquillages et crustacés à plusieurs centaines de millions de personnes, protègent les côtes contre l’érosion des vagues, captent le C02 et produisent des molécules qui peuvent être utilisées pour le développement de nouveaux médicaments.

La sanctuarisation de ces récifs était nécessaire

Le WWF se réjouit donc que le gouvernement calédonien ait annoncé aujourd’hui le classement de l’ensemble des récifs vierges calédoniens en réserve naturelle ou intégrale. Il s’agit des niveaux de protection les plus élevés définis par l’Union internationale pour la Conservation de la Nature (UICN).

Cette annonce s’inscrit dans la mise en place d’un plan de gestion ambitieux pour le Parc naturel de la mer de Corail, une aire marine protégée géante de 1,3 million de km₂ créée en 2014 et pour laquelle le WWF se mobilise activement, notamment pour la protection des espèces emblématiques présentes dans le parc.

Le WWF restera vigilant à ce que cette dynamique de protection portée par le gouvernement calédonien se traduise également par un renforcement des mesures de surveillance de ces sites exceptionnels mais éloignés, particulièrement contre les intrusions et actions de pillage des navires de pêche illégaux. Également, le WWF réclame que soient mises en œuvre les mesures les plus strictes pour prévenir les naufrages et les pollutions et à ce que les conditions d’autorisation des activités touristiques naturalistes soient à la hauteur de l’exigence de conservation de ce patrimoine naturel exceptionnel.

« Aujourd’hui, les preuves sont accablantes : les récifs coralliens déclinent à grande vitesse dans le monde. Le classement des récifs de Nouvelle-Calédonie à un tel niveau de protection est un très bon signe. La bonne gestion d’une aire marine protégée aide au maintien de la population des poissons et à la préservation de la santé des écosystèmes, assurant la résilience des récifs face aux impacts du changement climatique. Nous espérons que cette décision inspire les gouvernements à entreprendre des actions similaires. »

/

John Tanzer, directeur international Océans au WWF

Pour en savoir plus : https://www.wwf.fr

Publié le
jeudi 13 septembre 2018


Green Planet
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Green Planet


Nos partenaires Green Planet

Nos partenaires