Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
construction durable, fonds du logement, concept énergétique, constructions hybrides bois-béton, écologie, environnement, havre de paix à Kopstal, Neomag
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Un havre de paix à Kopstal

Architecture & construction

Publié le
mardi 7 janvier 2020 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le Fonds du Logement vient de lancer la construction de deux résidences à Kopstal. Elles offriront au total 10 appartements destinés à la location subventionnée. Ce sont les premiers logements construits par le promoteur public sur ce secteur.

Rencontre avec Valérie Linari, responsable du service construction, Christophe Stordeur, chargé d’opérations et Laura Jacoby, gestionnaire de chantier au Fonds du Logement, Gilles Weimerkirch, conseiller en énergie chez 1nergie, Stéphane François, architecte chez Beiler François Fritsch architecture & urbanisme

Le projet bénéficie d’une situation géographique enviable : au calme, en bordure de forêt, le long d’un ruisseau, dans une voie sans issue et sans vis-à-vis. Un véritable havre de paix pour les futurs locataires, qui auront une vue dégagée sur la nature sans pour autant être coupés du reste du monde.

Le quartier est en effet desservi par deux lignes de transports publics, dont une en bas de la rue, et les deux résidences se trouvent à tout au plus quelques centaines de mètres du centre de la commune. Toutes les commodités (poste, centre culturel, terrain de football, administration communale, église, service incendie…) sont accessibles à pied, par des chemins piétons.

Les deux nouveaux bâtiments prendront place sur un terrain vierge, en pente, offrant une vue arrière agréable sur la forêt. Une rampe donnant accès à l’entrée des garages s’insère entre les deux bâtiments. « Même si les gabarits nous permettaient de réaliser des bâtiments assez larges sur deux niveaux, chacune des deux résidences a été séparée en deux au niveau de l’entrée principale pour s’adapter à la typologie des bâtiments de la rue, plutôt petits, et respecter un rythme vertical. À l’arrière, les bâtiments paraissent plus grands », précise Stéphane François, architecte chez Beiler François Fritsch architecture & urbanisme.

Les résidences abriteront 6 et 4 appartements de 1 à 3 chambres-à-coucher pour des surfaces habitables allant de 59 m2 à 128 m2 : ils pourront donc accueillir des familles jusqu’à 5 personnes. L’architecte a accordé une importance particulière à ce que tous les appartements aient 2, voire 3, orientations différentes. Les chambres se trouvent généralement à l’arrière, plus calme, et les pièces de vie côté rue, afin d’apporter de la lumière et de s’intégrer dans le quartier.

Les parties communes, buanderie, locaux techniques, caves, local vélos, ainsi que les 14 emplacements de parking intérieurs, prendront place au sous-sol. Deux places de parking sont également prévues à l’extérieur.

Ces bâtiments seront des constructions hybrides bois-béton. « Nous avons travaillé ensemble, dès le départ, sur un projet en construction lourde pour le sous-sol commun et la dalle qui le recouvre, et en construction bois pour les étages », explique Valérie Linari, responsable du service construction au Fonds du Logement. Il y a deux raisons à ce choix : l’écologie et la réduction du poids propre de la construction.

Le concept énergétique a été confié à 1nergie. « Le projet ne s’est pas arrêté aux standards NZEB (nearly zero energy building), mais nous avons poussé les exigences jusqu’au triple A. Pour y parvenir, de grands efforts ont été faits sur les ponts thermiques, déjà en phase de planification. De plus, il s’agit de constructions doublement hybrides : béton / bois, mais aussi ossature bois / bois massif (notamment en toiture), ceci en combinaison avec des isolants écologiques comme la cellulose et la fibre de bois qui permettent d’augmenter considérablement l’inertie du bâtiment, ce qui est favorise la protection estivale contre tout problème de surchauffe », souligne Gilles Weimerskirch, conseiller en énergie chez 1nergie.

Un système de chauffage au gaz a été prévu, qui sera combiné à une installation solaire thermique pour la préparation d’eau chaude sanitaire et pour l’appoint de chauffage.

La livraison des résidences est programmée pour 2021.
/

Mélanie Trélat
Article tiré du NEOMAG#27
Plus d’informations : http://neobuild.lu/ressources/neomag
© NEOMAG - Toute reproduction interdite sans autorisation préalable de l’éditeur

Publié le
mardi 7 janvier 2020


Article de nos partenaires

Fonds du Logement
Institut de Formation sectoriel du Bâtiment (IFSB)
NEOMAG
Architecture & construction
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Architecture & construction


Nos partenaires Architecture & construction

Nos partenaires