Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Neoamg#25, Neobuild, Thomas&Piron, construction durable, Tomwood, économie circulaire, technologies, efficacité énergétique, autonomie énergétique, énergies renouvelables, matériaux sains, durables et circulaires, certification LENOZ, innovation, bâtiment performant, construction durable du Grand-Duché de Luxembourg
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Tomwood fait un pas en avant vers de l’habitat multi-résidentiel, durable et partagé

Architecture & construction

Publié le
lundi 30 septembre 2019 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Depuis près de 3 ans déjà, Tomwood - un laboratoire interne au groupe Thomas&Piron où sont menées des réflexions et recherches pour des constructions qui intègrent les dernières technologies en matière d’efficacité énergétique, d’autonomie énergétique, d’énergies renouvelables ainsi que des matériaux sains, durables et circulaires - s’intéresse à LENOZ, avec une douzaine de projets à son actif au Luxembourg, certifiés ou en voie de l’être.

Rencontre avec Cédric Herbiet, directeur, et François-Xavier Gilen, sales manager chez Tomwood.

« Thomas&Piron est présent sur le marché grand-ducal et a la volonté de répondre aux enjeux environnementaux et aux tendances politiques actuels. Pour ce faire, il utilise la marque Tomwood qui a la flexibilité nécessaire pour étudier le marché, trouver des partenaires qui peuvent intégrer la réflexion et étudier la traçabilité des matériaux et des matières premières engagés dans la construction », explique Cédric Herbiet, directeur chez Tomwood.

Le groupe a acquis plusieurs terrains pour y créer des lotissements, notamment à Junglinster où il développe plus de 120 lots parmi lesquels 6 petites résidences dont certaines seront réalisées par Tomwood, dans le quartier Belair à Luxembourg où plus de 300 appartements et 30 maisons vont être construits, mais aussi dans une commune du sud du pays où Tomwood travaille depuis 6 mois sur un projet très spécifique d’habitat partagé, avec Cocert (Benoît Martin), le bureau d’études SIA (Yannick Buyle), le bureau AI+ (Charlie Boon-Bellinaso) et la société Bois&Acier Engineering (Cyril Thiriet), pour le calcul de la structure à ossature bois. « Nous collaborons avec des spécialistes luxembourgeois, qui connaissent la certification LENOZ actuelle, s’intéressent au futur LENOZ, et pourront être des partenaires fiables pour l’avenir », complète François-Xavier Gilen, sales manager chez Tomwood.

Ce projet a vu le jour par le biais du Woodcluster, qui a mis en relation l’investisseur, le promoteur et les acteurs institutionnels. L’idée est de construire un petit immeuble regroupant quelques logements, dont les locaux à destination primaire seront privatifs et les locaux à destination secondaire (salle de sport ou salle polyvalente, par exemple, à raison de 150 m2 environ) seront partagés par les occupants de l’immeuble. Dans le même état d’esprit, quatre véhicules électriques partagés seront mis à disposition des locataires et du voisinage. Les concepteurs ont accordé une grande importance à la qualité de l’air et ils envisagent un système de gestion de l’eau qui ne laisse aucune place au gaspillage : il s’agit en effet non seulement de récupérer les eaux de toiture et les eaux usées pour l’alimentation des toilettes, des lave-linge ou encore de l’arrosage extérieur, mais aussi de recycler les calories contenues dans les eaux usées, afin de minimiser l’apport en énergie nécessaire pour la production d’eau chaude sanitaire. Le projet est évolutif : il inclut toute une série de réflexions optionnelles autour de la manière dont cette construction pourra vivre dans les 10 prochaines années. Par exemple, des câblages et des gaines seront probablement prévus pour anticiper l’arrivée de batteries de stockage de l’électricité.

« Ce projet s’inscrit dans une culture de construction et une réflexion innovantes, derrière lesquelles il y a une volonté d’anticiper les réglementations en matière d’efficacité énergétique et d’autonomie énergétique par le biais des énergies renouvelables, par exemple. Une question en amenant une autre, nous balayons tout ce qui est connu pour répondre aux attentes du client, tout en ne perdant pas de vue l’aspect financier. Car nous n’avons pas la volonté de créer un showroom, mais de produire un bâtiment performant tant sur le plan de la durabilité que sous l’angle financier », indique Cédric Herbiet. Résultat : un budget global et des appartements dont les prix restent inférieurs aux prix de vente du marché.

« Les pouvoirs publics ont été favorables et très ouverts au projet dès le départ. Nous avons noté un net intérêt pour le concept d’habitat partagé, de construction durable et d’utilisation réfléchie de matériaux, ce qui nous conforte dans le fait d’avoir créé une structure en interne capable de s’intéresser à ce type de construction et nous encourage à renouveler l’expérience », indique François-Xavier Gilen.

Les porteurs de projet attendent désormais le feu vert de la commune et l’obtention des autorisations de construire. Ils s’intéressent aussi à la manière dont les pouvoirs publics pourraient prendre en mains certaines optimisations du projet qui s’inscrivent dans les objectifs de la politique de construction durable du Grand-Duché de Luxembourg. « Il y a une volonté des pouvoirs publics de montrer l’exemple et d’être partie prenante de projets innovants et durables comme définis dans la certification LENOZ. Nous voulons nous inscrire dans le LENOZ d’aujourd’hui et dans celui de demain, une implication forte dans ce type de projet innovant », conclut François-Xavier Gilen.

Thomas&Piron participera à une visite d’État suivie d’une conférence au Biodiversum à Remerschen, le 17 octobre. À cette occasion, l’entreprise, par le biais de sa marque Tomwood, expliquera au roi Philippe et au Grand-Duc Henri comment elle œuvre d’ores et déjà à la transition vers une économie circulaire.

Mélanie Trélat
NEOMAG#25
Plus d’informations : http://neobuild.lu/ressources/neomag
© NEOMAG - Toute reproduction interdite sans autorisation préalable de l’éditeur

Publié le
lundi 30 septembre 2019


Article de nos partenaires

TOMWOOD
Institut de Formation sectoriel du Bâtiment (IFSB)
NEOMAG
Architecture & construction
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Architecture & construction


Nos partenaires Architecture & construction

Nos partenaires