Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Luxdev
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Signature de la nouvelle convention entre l’État et l’agence luxembourgeoise pour la coopération au développement bilatérale LuxDev

Politique & Gouvernance

Publié le
vendredi 22 décembre 2017 à 03:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le 15 décembre 2017, le ministre de la Coopération et de l’Action humanitaire, Romain Schneider, le président du Conseil d’administration de LuxDev, Étienne Reuter, et le directeur général de LuxDev, Gaston Schwartz, ont procédé à la signature d’une nouvelle convention entre l’État du Grand-Duché de Luxembourg et l’agence luxembourgeoise pour la coopération au développement bilatérale.

LuxDev a son siège à Luxembourg et des représentations dans les pays partenaires de la coopération luxembourgeoise. Elle travaille principalement sous mandat du ministère des Affaires étrangères et européennes, notamment dans les phases de formulation et d’exécution des projets et programmes bilatéraux de coopération.

La nouvelle convention, qui entrera en vigueur au 1er janvier 2018, prend en compte les recommandations du rapport spécial de la Cour des comptes du 18 octobre 2016 sur le Fonds de la coopération au développement et en particulier sur les projets réalisés pour le compte de l’État par l’agence gouvernementale de coopération LuxDev. Elle clarifie et simplifie les relations entre l’État et l’agence et renforce la gestion axée sur les résultats au siège, comme sur le terrain.

La nouvelle convention intègre également le nouveau cadre international de la coopération au développement, à savoir, les principes de la coopération efficace au service de développement tels que définis à Busan en 2011 et développés au Mexique la même année et à Nairobi en 2016 ; les Objectifs du développement durable et le programme d’action d’Addis Abeba sur le financement du développement adoptés en 2015 ; l’accord de Paris sur le climat de 2015 et le Consensus européen pour le développement adopté en 2017.

La convention permet en outre de gérer la question des prestations de services de l’agence pour d’autres bailleurs, comme par exemple la Commission européenne ou des pays tels que le Danemark ou la Suisse, qui peuvent avoir recours à l’agence LuxDev pour la mise en œuvre de leurs projets de développement dans le cadre de coopérations déléguées.

Finalement, la convention prend en considération d’éventuels autres acteurs étatiques.

Sur la photo : (de g. à dr.) Manuel Tonnar, direction de la Coopération au développement et de l’Action humanitaire ; Étienne Reuter, LuxDev ; Romain Schneider, ministre de la Coopération et de l’Action humanitaire ; Gaston Schwartz, LuxDev © MAEE

Communiqué par la Direction de la coopération au développement et de l’action humanitaire/ ministère des Affaires étrangères et européennes

Publié le
vendredi 22 décembre 2017


Politique & Gouvernance
Communiqué
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Politique & Gouvernance


Nos partenaires Politique & Gouvernance

Nos partenaires