Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
construction, SECO, BIM, Building Information Modelling, Neomag, construction durable, consommations énergétiques, nouvelles technologies, BIM au Grand-Duché de Luxembourg, Neobuild, Neomag
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Remaining on top

Architecture & construction

Publié le
mardi 3 septembre 2019 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

En tant que bureau d’avis technique au service du secteur de la construction, SECO se doit de rester en permanence à un niveau de connaissance et de savoir-faire à la hauteur de sa réputation et ce malgré les évolutions techniques et sociétales que traverse le secteur de la construction. Lionel Toumpsin, Key Account Manager, nous révèle comment SECO relève continuellement ce défi.

Le monde est en perpétuelle évolution. Celle-ci a d’ailleurs même tendance à s’accélérer au fil des années. Le secteur de la construction, dans lequel le groupe SECO cultive une image très solide, n’échappe pas à cette règle.

SECO est perçu comme un partenaire fiable dans les métiers du contrôle du bâtiment grâce, notamment, à l’expérience et l’expertise capitalisées au fil des années sur des projets d’exception. La complexité de ces projets représente pour nous une réelle opportunité car elle nous permet de remettre perpétuellement en question nos acquis, nos méthodes, repousser nos limites, acquérir de nouvelles compétences et explorer de nouveaux horizons. Telle est, en quelques mots, la recette du succès du groupe SECO. L’accumulation de ces acquis au fil du temps jumelée à la qualité des talents et les connaissances du personnel du groupe SECO représentent une vraie richesse qu’il est impératif de perpétuer.

Dès lors, comment conserver ce savoir et le transmettre aux nouvelles générations dont font notamment partie les « millennials » ?

Historiquement, la transmission de ce savoir s’est toujours opérée naturellement de « génération en génération ». Les collaborateurs les plus expérimentés transmettent en effet leurs connaissances aux plus jeunes et aux nouveaux grâce à deux vecteurs principaux. Le premier est la transmission directe via notre système de parrainage. Chaque nouveau collaborateur se voit attribuer, dès son arrivée, un « parrain » ou une « marraine » qui se chargera, tout d’abord, de l’accueillir afin qu’il démarre au mieux sa collaboration au sein du groupe mais aussi afin de lui transmettre ses acquis et le système de compétence SECO. Le second est un programme de formation interne adapté à chaque profil de collaborateur qui est défini dans notre système de qualité. De plus, la plupart des connaissances sont mutualisées et diffusées à travers tout le groupe via le portail en ligne « SECOPedia », une bibliothèque continuellement alimentée et enrichie par les expériences et les compétences de chacun afin de permettre à tout collaborateur du groupe intéressé d’approfondir ses connaissances, d’y avoir accès facilement et librement.

Du fait de la croissance constante du nombre d’informations et l’arrivée de nouvelles technologies (BIM, Building Information Modelling), IoT (Internet of Things), drones, réalité virtuelle, simulations, …), SECO se devait de suivre cette migration vers le numérique afin de rester en phase avec l’évolution du secteur dans lequel elle est active.

Mais ce genre de changement n’est pas naturel pour une société telle que SECO. Afin de relever ce défi, SECO a décidé de mettre en place une stratégie de développement. En effet, un plan de transformation digital a été élaboré avec notre consultant NVISION qui va se focaliser d’une part sur le « workflow » et les méthodes internes et d’autre part sur un processus de développement de nouvelles solutions pour nos clients. Nous avons d’ailleurs entrepris pour cela une série de collaborations avec différents partenaires externes actifs dans ces nouvelles technologies. Plusieurs projets sont en effet en cours de développement et nous pourrons vous en dire davantage lors des prochains numéros de Neomag.

Nous pouvons en tout cas dire de manière certaine que ces nouvelles technologies représentent de nouvelles opportunités pour le secteur et, par conséquent, de nouveaux services à développer dont nos clients seront les grands bénéficiaires. Analyse de la qualité de l’air et du confort des occupants, commissioning et optimisation des consommations énergétiques sont ici encore quelques-uns des axes que SECO a décidé de développer afin d’offrir une palette de services encore plus complète.

Nous comptons sur cette dynamique pour qu’elle nous permette de rester perpétuellement au sommet de l’évolution et d’assurer toujours plus de confort et de sécurité aux personnes occupant les bâtiments.

Notons également au passage que SECO partage son savoir-faire et ses connaissances dans diverses associations mais aussi dans le cadre de certains groupes de travail. À titre d’exemple, SECO collabore avec le CRTIB pour définir les futurs standards du BIM au Grand-Duché de Luxembourg.

Afin donc de garder cette image historique de partenaire fiable, SECO continue de cultiver en permanence son précieux savoir tout restant en phase avec les tendances actuelles et les nouvelles technologies afin de le faire fructifier pour le bien-être et la sécurité des occupants des bâtiments.
/
Reportage SECO
NEOMAG#23
Plus d’informations : http://neobuild.lu/ressources/neomag
© NEOMAG - Toute reproduction interdite sans autorisation préalable de l’éditeur

Publié le
mardi 3 septembre 2019


Article de nos partenaires

Institut de Formation sectoriel du Bâtiment (IFSB)
NEOMAG
Architecture & construction
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Architecture & construction


Nos partenaires Architecture & construction

Nos partenaires