Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
AEIN, Indes, Népal, soutient, programme, financement, enfants, parents, nomades, récolte, argent, solidarité, enseignement, humanitaire
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Raute, les derniers nomades du Népal

Économie sociale et solidaire

Publié le
mercredi 18 août 2021 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Jusqu’en décembre 2023, l’AEIN a décidé de soutenir un projet insolite : préserver la culture de la communauté des Raute présents dans la province de Karnali. Au programme, amélioration de l’hygiène, éducation informelle des enfants, ou encore sensibilisation à l’alcoolisme et conseils à l’allaitement.

Depuis 2018, l’AEIN soutient les Raute, un groupe ethnique d’indigènes nomades officiellement reconnu par le gouvernement du Népal. Traditionnellement, les membres de cette communauté refusent toute éducation formelle, la pratique de l’agriculture et l’élevage d’animaux, ainsi que la construction de logements permanents.

Habitant dans la forêt de la région du centre-ouest du Népal, ils changent de campement toutes les six à huit semaines. Les Raute se nomment eux-mêmes « les rois de la forêt » et prétendent appartenir à une haute caste royale hindoue. Mais contrairement aux pratiques hindouistes, les Raute enterrent leurs morts et chassent les singes dans la forêt pour manger leur viande.

Lors du dernier recensement en 2011, les Raute ne comptaient plus que 300 membres. Depuis des années, leur nombre est décroissant en raison de conditions de vie insalubres, d’un accès de plus en plus restreint à la forêt, du changement climatique et des opportunités économiques limitées. Aujourd’hui, ils ne comptent plus que 146 membres. Le troc de bols en bois confectionnés par les hommes Raute contre des céréales fournis par la communauté locale est leur principale activité d’échange économique.

« Afin de pouvoir les aider, notre partenaire local a d’abord dû convaincre les trois chefs de clan qui règlent la vie de toute la communauté », explique Françoise Binsfeld, la directrice de l’AEIN. « Les Raute sont confrontés à un important taux de mortalité, notamment dû à la consommation excessive de l’alcool et à des conditions de vie insalubres. Malheureusement, certains membres de la communauté, ivres, se tuent en tombant dans les montagnes. Notre partenaire SOSEC Nepal fait du plaidoyer auprès du gouvernement provincial pour faire passer une loi interdisant toute vente d’alcool aux Raute ».

En outre, les mamans ne sont pas oubliées. Elles sont invitées à participer à des camps de santé. Au programme, sessions d’information sur l’hygiène personnelle, la nutrition, soutien d’urgence en matière de santé, distribution de compléments nutritifs à 42 enfants et à leurs mères, organisation de sessions d’information sur l’allaitement des bébés. « Il y a un fort taux de mortalité chez les nouveau-nés car les jeunes mères manquent d’information comment prendre correctement soins de leurs bébés. Un employé médical vit avec la communauté et leur donne des informations et traitent les maladies.. Nous visons à diminuer la malnutrition infantile de 60% et la mortalité infantile à 5% jusque fin 2023. »

La communauté Raute est officiellement résident de la municipalité rurale de Gurans dans le district de Dailekh. Ceci pour faciliter le paiement d’une allocation sociale mensuelle par le gouvernement népalais. L’AEIN souhaite que les Raute augmentent leurs revenus de 20% grâce à de nouvelles options de moyens de subsistance. « Nous aidons à organiser des formations professionnelles, ainsi qu’à mettre en place des expositions pour promouvoir leur artisanat. Nous incitons également les femmes à se lancer dans les activités artisanales. »

/

Le budget 2021 est de 18 300 euros. Il est cofinancé à hauteur de 80% par le Ministère des Affaires Etrangères et Européennes (14 640 €). L’AEIN apporte le solde, 3 660 €, via des fonds privés qu’elle collecte.

Infos : www.aein.lu
Photos : © AEIN

Publié le
mercredi 18 août 2021


Article de notre partenaire

AEIN, Aide à l‘Enfance de l‘Inde et du Népal, droits humains, solidarité, projets, sensibilisation, fundraising, développement, sensibilisation, éducation, outils pédagogiques, informations, conférences
Économie sociale et solidaire
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Économie sociale et solidaire


Nos partenaires Économie sociale et solidaire

Nos partenaires