Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Qualité de l’air intérieur : une donnée pour les concepteurs ?
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Qualité de l’air intérieur : une donnée pour les concepteurs ?

Architecture & construction

Publié le
lundi 12 décembre 2022 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Les architectes ont un rôle central dans la construction d’un édifice. Et sur la qualité de l’air intérieur ?

Nous sommes 80% de notre temps dans des milieux clos (dont une grande partie dans notre logement). L’air que nous y respirons doit être de bonne qualité afin de garder un environnement sain. Dès la conception du bâtiment, cette qualité d’air doit être étudiée : les matériaux utilisés représentent un élément important pour maîtriser la qualité de l’air intérieur mais aussi l’humidité et la ventilation. L’architecte a un rôle majeur à jouer dans l’environnement de nos logements.

Il existe plusieurs certifications sur les bâtiments et logements dans lesquelles la qualité de l’air est prise en compte : que ce soit le LENOZ (plutôt pour les particuliers) mais aussi la certification WELL, BREEAM ou DGNB (pour les professionnels), ils ont tous une partie « qualité d’air ». Les maisons passives sont des logements utilisant des matériaux limitant l’exposition des personnes aux polluants. Ces logements sont de bons exemples de l’implication des architectes dans la qualité de l’air intérieur.

Le système de ventilation et de renouvellement de l’air dans un logement est important ! Celui-ci doit être dimensionné et avoir une maintenance permettant un renouvellement de l’air suffisant et donc une évacuation de l’air vicié. Cet aménagement doit donc être pris en compte dès le départ, et l’architecte a son rôle à jouer pour le bon dimensionnement de cet élément.

Un meilleur renouvellement d’air, un bâtiment qui respire et l’utilisation de matériaux « plus sains » sont des paramètres importants dans la conception d’un projet. Les contrôle et suivi de la qualité de l’air dans les logements sont à faire aujourd’hui afin de s’assurer que cette qualité reste la même dans le temps.

Pour cela, le laboratoire LLuCS peut réaliser des analyses de contrôle sanitaire liées à la qualité de l’air intérieur et de l’hygiène des surfaces tant sur les paramètres physico-chimiques mais aussi sur les paramètres microbiologiques dans vos logements.

Pour plus d’informations, veuillez surfer sur notre site : www.llucs.lu.

LLuCS

Publié le
lundi 12 décembre 2022


Avec notre partenaire

Laboratoire Luxembourgeois de Contrôle Sanitaire (LLuCS)
Architecture & construction
Communiqué
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Architecture & construction


Nos partenaires Architecture & construction

Nos partenaires