Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
projet ’Green Events’, Grand-Duché de Luxembourg, durabilité, écoresponsabilité, environnement, climat, développement durable, Oekozenter Pafendall, SuperDrecksKëscht, impact positif sur l’environnement, gouvernement
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Présentation et lancement du projet ’Green Events’

Politique & Gouvernance

Publié le
vendredi 20 septembre 2019 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Que ce soit un festival de musique, un événement sportif, une kermesse ou une exposition, il ne se passe pas une journée au Grand-Duché de Luxembourg sans manifestation. Alors que de nombreuses associations montrent un fort intérêt pour organiser des événements de façon durable et écoresponsable, le ministère de l’Environnement, du Climat et du Développement durable a lancé lors d’une conférence de presse en date du 18 septembre 2019, en collaboration avec l’Oekozenter Pafendall ASBL et la SuperDrecksKëscht, le projet ’Green Events’.

Les objectifs du ’Green Events’, qui s’adresse principalement aux associations, communes, syndicats, fédérations, clubs et encore aux offices régionaux de tourisme et parcs naturels, sont multiples : assurer un impact positif sur l’environnement et le climat, assister de manière professionnelle les organisateurs à intégrer des critères durables et écoresponsables dans leurs démarches lors de la conception des événements et sensibiliser le public en bénéficiant d’une image favorable. C’est ainsi que des collaborateurs de l’Oekozenter Pafendall ASBL et de la SuperDrecksKëscht vont soutenir les intéressé(e) s par la mise à disposition d’une plateforme virtuelle (www.greenevents.lu) regroupant une multitude de renseignements quant à la mise en œuvre d´un événement écoresponsable, la conception de workshops interactifs qui vont débuter en automne 2019 ainsi que par des consultations individuelles.

Pour faire partie du projet ’Green Events’, l’organisateur devra prendre contact avec l’Oekozenter Pafendall ASBL ou la SuperDrecksKëscht. Lors d´une première entrevue les intéressé(e)s vont être conseillé(e)s par des experts en la matière. Une check-list qui inclut plus de 50 critères écoresponsables – dont certains sont obligatoires – servira d´orientation. Si un organisateur est en mesure de remplir tous les critères obligatoires pour un événement précis, il signera une charte d’engagement, sera récompensé du logo ’Green Events’ pour l’événement en question et pourra profiter d’un subside par le ministère. Les organisateurs qui ne sont pas en mesure de remplir tous les critères obligatoires de la check-list, mais qui respectent toutefois la plus grande partie de l’ensemble des critères, seront munis du logo ’MIR ENGAGÉIEREN EIS’ afin de les encourager à poursuivre la voie écoresponsable.

Les logos, qui permettent de garantir la visibilité de l’engagement et de promouvoir l’idéologie derrière les ’Green Events’, seront remis sous forme électronique et peuvent être utilisés par les organisateurs avant et pendant l’événement pour toutes fins utiles. Le ministère peut cependant faire des contrôles sur place afin de vérifier si les critères tels que convenus ont été respectés. Un non-respect de ces derniers entraînera la perte du logo.

Communiqué par le ministère de l’Environnement, du Climat et du Développement durable/ SuperDrecksKëscht/ Oekozenter Pafendall ASBL
Photo : (de g. à dr.) Isabelle Schummers, Oekozenter Pafendal ASBL ; Carole Dieschbourg, ministre de l’Environnement, du Climat et du Développement durable, Gilles Schreiner, MECD

Publié le
vendredi 20 septembre 2019


Politique & Gouvernance
Communiqué
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Politique & Gouvernance


Nos partenaires Politique & Gouvernance

Nos partenaires