Nouveau bâtiment pour la Stëmm

Nouveau bâtiment pour la Stëmm

90 personnes vont pouvoir profiter de locaux totalement adaptés à leur réinsertion professionnelle. Grâce à leurs tâches quotidiennes, la Stëmm peut notamment lutter contre le gaspillage alimentaire et rendre le sourire à des centaines de personnes dans le besoin.

La réinsertion professionnelle est un fameux défi pour toutes les associations qui s’engagent dans le secteur. Le moins que l’on puisse écrire est que la Stëmm vun der Strooss l’a relevé avec brio. La preuve avec l’inauguration d’un nouveau bâtiment à Sanem.

Un projet important, puisque la construction et l’équipement s’élèvent à 5.988.000 euros, avec un soutien financier de l’État à hauteur de 4.577.000 euros. Le solde étant financé grâce aux nombreux donateurs et aux fonds propres de la Stëmm.

C’est en 2016 que l’idée de fonctionner dans un nouveau bâtiment a vu le jour. Il faut dire que les ateliers de réinsertion Caddy et Schweesdrëp avaient atteint le summum de leur capacité. Et ce, alors que la demande de service était bien supérieure aux capacités de la Stëmm. Partant de ce constat, les équipes ont donc repensé les organisations de travail afin de concevoir les ateliers thérapeutiques les plus fonctionnels possibles afin d’accueillir les 90 personnes en réinsertion professionnelle. Elles peuvent maintenant se perfectionner dans des métiers comme la cuisine, le transport, la logistique, le ménage, le repassage, la couture et le service.

Des impacts positifs

Comme le soulignent les responsables de la Stëmm, l’impact est triple : social, environnemental et économique.

Social, car il propose une mise au travail dans le but d’acquérir une expérience, de s’intégrer à un équipe ou de développer un savoir-faire important pour le futur.

Environnemental par la lutte contre le gaspillage en recyclant des denrées alimentaires consommables destinées à partir à la poubelle. Une initiative plus que louable, surtout en cette journée internationale contre le gaspillage alimentaire (29/09). Le retraitement de ces denrées en jus de fruits frais, soupes, crudités, salades, ou encore sandwiches et plats cuisinés est évidemment une grande fierté pour les 90 travailleurs.

De plus, les calories rejetées par les groupes frigorifiques des chambres froides de Caddy sont utilisées pour chauffer un tunnel de séchage du linge de l’atelier Schweesdrëp qui lave actuellement 4.725 tenues de sport chaque semaine.

Économique par la redistribution gratuite de la nourriture aux personnes défavorisées via les restaurants de la SVDS ou par des associations tiers (10 actuellement).

Double visite ministérielle

Cette inauguration s’est déroulée en présence notamment des ministres Georges Engel (Travail, de l’Emploi et de l’Économie sociale et solidaire) et Paulette Lenert (Santé), le Premier ministre Xavier Bettel s’étant excusé (il passait devant la Chambre pour présenter les accords Tripartite).

Paulette Lenert a salué l’importance du travail de la Stëmm au sein de la communauté luxembourgeoise. « Je tiens à féliciter le courage et l’implication de tous les travailleurs qui, au quotidien, apportent une aide non négligeable aux personnes dans le besoin. Grâce à ces nouvelles infrastructures, leur réinsertion ne peut qu’être optimalisée. Je tire donc mon chapeau à toutes celles et ceux qui ont œuvré pour que ce nouveau bâtiment sorte de terre et permette d’apporter une belle contribution, autant aux concitoyens qu’à l’environnement ».

De leur côté, Marcel Detaille, président de la Stëmm, et Alexandra Oxacelay, la directrice, ne cachaient pas leur fierté pour cette inauguration attendue de longue date. Ils ont notamment rappelé que 97.224 repas ont été servis dans les restaurants sociaux, que 92 tonnes de denrées alimentaires ont été redistribuées en 2021 ou encore que l’objectif est de passer de 100 à 500 tonnes de denrées alimentaires collectées, pour les traiter et les redistribuer gratuitement aux personnes démunies. Et ce, dans le respect des normes imposées par la sécurité alimentaire.

Cet après-midi d’inauguration s’est achevé par la dégustation de gâteaux maison, mais également par la visite des ateliers Caddy, Schweesdrëps et du service Immo Stëmm.

Sébastien Yernaux
Photos : ©Infogreen

Article
Article
Publié le jeudi 29 septembre 2022
Partager sur
Avec notre partenaire
Nos partenaires