Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Magrid universalise l’apprentissage des maths
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Magrid universalise l’apprentissage des maths

Technologie & IT

Publié le
lundi 15 février 2021 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Les jeunes esprits regorgent d’idées innovantes et socialement engagées. Nous l’avons vu récemment sur Infogreen.lu avec les start-ups Our Choice et Happy Local. Sans quitter l’incubateur de l’Université du Luxembourg, découvrons aujourd’hui LetzMath et son app Magrid.

/On s’attend à un concept magique au croisement de la capitale de l’Espagne et du géant touchant de la saga Harry Potter. On n’en est assez loin et pourtant il y a bien quelque chose d’extra-ordinaire dans la conception de ce programme dédié à l’apprentissage des mathématiques, dont le nom vient tout simplement de Math et de Grid (grille, en anglais). « Toutes les tâches de formation sont basées sur une grille qui aide à visualiser le système décimal », explique sa cofondatrice Tahereh Pazouki, qui a développé Magrid dans le cadre de sa thèse.

Grâce à cette grille, Magrid peut se passer de langage, c’est-à-dire que le programme ne repose pas sur les mots, mais uniquement sur la visualisation. C’est cela qui le rend universel : « L’absence de langue est un aspect innovant qui peut réduire la barrière de la langue dans l’enseignement des mathématiques pour les apprenants de langue étrangère ». Un élève francophone dans une école luxembourgeoise, par exemple. D’autant plus qu’il a été créé pour les élèves âgés de 4 à 8 ans, tranche d’âge durant laquelle on apprend les bases des mathématiques, qu’il est donc primordial de maîtriser pour poursuivre sereinement sa scolarité.

Utile bien au-delà des frontières grand-ducales

Tahereh Pazouki : « Au Luxembourg, au cycle 1 (les élèves qui démarrent leur scolarité), environ 60% des élèves ne connaissent pas la langue d’enseignement, qui est le luxembourgeois. Les apprenants de seconde langue courent donc le risque d’obtenir une base mathématique médiocre et d’être en retard par rapport à leurs pairs natifs, dès le niveau préscolaire. Et ce n’est pas seulement le cas au Luxembourg : 40% des étudiants dans le monde n’ont pas accès à l’enseignement dans leur langue maternelle. »

Sans compter les enfants ayant des problèmes d’audition ou de langage, pour qui l’apprentissage de l’arithmétique est désormais facilité grâce à cette solution conçue, testée et validée scientifiquement.

Magrid a déjà convaincu le Luxembourg. Le Service de Coordination de la Recherche et de l’Innovation pédagogiques et technologiques (SCRIPT) a acquis des licences du programme à destination de toutes les écoles publiques du Luxembourg. Les professeurs luxembourgeois vont donc pouvoir commencer à l’utiliser dans leurs salles de classe.

Une reconnaissance déjà bien établie

Le Brésil, le Portugal, la Turquie et l’Afrique du Sud ont déjà notifié leur intérêt pour cette application réellement universelle. Magrid prépare donc actuellement son expansion internationale et prévoit de poursuivre son développement pour être également adapté à d’autres challenges individuels tels que l’autisme, la dyslexie ou la dyscalculie.

L’innovation de la jeune étudiante n’est pas passée inaperçue dans le monde digital. Magrid a été sélectionnée parmi les 40 finalistes (issus de 194 pays) des World Summit Awards, qui récompensent les innovations digitales ayant un impact social. Les WSA ont été initiés en 2003 dans le cadre d’un Sommet des Nations Unies dans le but de participer à l’atteinte des Objectifs de Développement Durable.

L’événement sera lui-même digital cette année, crise sanitaire oblige, et se tiendra du 22 au 24 mars. Au-delà du concours, ce sont des panels de discussion, des workshops et des sessions interactives qui sont organisés, autant d’occasions pour la start-up de se faire connaître et de découvrir de nouvelles pistes d’évolution.

Magrid est disponible dans l’App Store et sur Google Play. Plus d’informations sur Magrid.lu

Marie-Astrid Heyde
Photos : Pixabay/Magrid

Publié le
lundi 15 février 2021


Article de notre partenaire

Université du Luxembourg, multilingue, interdisciplinaire, recherche, enseignement, doctorants, centres de recherche interdisciplinaire, informatique, sécurité des TIC, science des matériaux, droit européen et international, finance et innovation en finance, éducation, histoire numérique et contemporaine
Technologie & IT
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Technologie & IT


Nos partenaires Technologie & IT

Nos partenaires