Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
exposition au radon, Radon, gaz, lieu de travail, environnement, pollution, lieu de vie, réglement Grand-Ducal, cancer du poumon, Neobuild, IFSB, mesures, santé publique
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Limiter l’exposition au radon sur le lieu de travail et dans les logements

Santé-Environnement

Publié le
vendredi 18 octobre 2019 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

La transposition en droit luxembourgeois de la directive européenne de 2013 fixant les normes de base relatives à la protection sanitaire contre les dangers résultant de l’exposition aux rayonnements ionisants arrive à sa fin.

À cet effet, la nouvelle loi du 28 mai 2019 régit désormais l’ensemble des aspects liés à la radioprotection dont le radon. Cette loi a été votée par la Chambre des Députés le 26 mars 2019 et est entrée en vigueur à partir du 1er août 2019. Ce texte sera complété par un règlement grand-ducal dont la publication est prévue pour l’automne.

Jusqu’à présent le règlement grand-ducal du 14 décembre 2000 limitait l’exposition des travailleurs et des personnes du public qui, au cours de leurs activités professionnelles, étaient soumis à des expositions du radon et à ses produits de filiation. La nouvelle législation insiste notamment, dans le chapitre IV de la loi, sur les modes de protection contre le radon. Elle introduit aussi le concept de niveau de référence fixé à 300 Bq/m3, valeur à partir de laquelle des mesures doivent être mises en place pour réduire la concentration de radon. Ce niveau de référence est applicable aussi bien sur les lieux de travail que dans les logements.

La raison pour laquelle un niveau de référence a été retenu par la Commission européenne repose sur le risque que représente le radon pour la santé. Le radon est un gaz radioactif naturel provenant des roches et qui peut s’accumuler dans les bâtiments. Une exposition prolongée au radon est susceptible d’entraîner un cancer du poumon.

Afin de faciliter et de cibler les mesures de prévention et de réduction du radon dans l’air au Luxembourg, des zones radon ont été délimitées. Une zone radon est une zone dans laquelle au moins 5 % des bâtiments dépassent le niveau de référence. Elle correspond aux territoires entiers des cantons de Clervaux, Diekirch, Redange, Vianden et Wiltz.

Sur les lieux de travail et dans les logements, la mesure de l’exposition au radon est réalisée sur base d’une mesure à long terme pendant une durée d’au moins deux mois en période de chauffage entre le 1er octobre et le 30 avril.

La surveillance du radon sur les lieux de travail doit se faire si c’est un lieu de travail spécifique comme un établissement d’enseignement ou encore s’il se trouve en souterrain ou si ce lieu de travail est situé dans une zone radon. Il faudra alors déterminer la concentration en radon dans une pièce normalement occupée pendant les heures de travail et se trouvant à l’étage le plus bas du bâtiment. Les mesures peuvent être faites par tout laboratoire ayant demandé l’autorisation au ministre de la Santé. Dès que possible, une liste des laboratoires autorisés sera publiée sur le site www.radon-info.lu.

Le règlement grand-ducal précise également les seuils d’exposition au radon sur le lieu de travail ainsi que l’estimation des doses individuelles notamment lorsqu’il sera impossible de rester sous le niveau de référence.

Quel que soit l’usage d’un bâtiment, des mesures de réduction de la concentration en radon sont préconisées, voire obligatoires, pour les lieux de travail. Des mesures simples peuvent être appliquées comme l’amélioration du système de ventilation ou encore l’étanchéité du bâtiment au niveau du sol. Lorsque des travaux de remédiation plus importants sont nécessaires, le recours à des entreprises sensibilisées à la thématique du radon représente un avantage.

Rappelons la journée de formation de juin 2017 en coopération avec Neobuild et l’IFSB qui avait permis d’établir une liste de contacts basée sur les participants. Des travaux simples peuvent permettre d’obtenir de bons résultats dans l’abaissement du niveau de radon. Cette liste est consultable sur le portail www.sante.public.lu

Article tiré du NEOMAG#25
Plus d’informations : http://neobuild.lu/ressources/neomag
© NEOMAG - Toute reproduction interdite sans autorisation préalable de l’éditeur

Publié le
vendredi 18 octobre 2019


Article de nos partenaires

Institut de Formation sectoriel du Bâtiment (IFSB)
NEOMAG
Santé-Environnement
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Santé-Environnement


Nos partenaires Santé-Environnement

Nos partenaires