Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
cyclone Batsirai, Madagascar, Handicap International, dégâts considérables sur les infrastructures et dans les communautés, pluies diluviennes, montée des eaux, communautés vulnérables, plans d’urgence, distribution d’aides d’urgence, solidarité, droits humains, objectifs de développement durable
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Les ravages causés par le cyclone Batsirai

Droits humains & solidarité

Publié le
mercredi 9 février 2022 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Du 5 au 6 février, le cyclone Batsirai a ravagé Madagascar, détruisant des communautés sur son passage. Dès le lendemain, Handicap International évalue les dégâts et les besoins des personnes les plus vulnérables.

Ce n’est qu’à présent que le cyclone Batsirai a quitté Madagascar que les conséquences de son passage commencent à être visibles. Les premières évaluations font état de dégâts considérables sur les infrastructures et dans les communautés.

On estime à 52.000 le nombre de personnes déplacées dans 180 abris temporaires. En effet, plus de 3.000 maisons ont été détruites et environ 6.000 autres ont été inondées par des pluies diluviennes et par la montée des eaux. De plus, au moins 14 ponts et 12 points de passage clés ont été bloqués, ce qui a exclu des régions entières de l’accès à des ressources essentielles. Plus de 200 écoles ont été endommagées, privant d’éducation plus de 9.000 élèves. Enfin, à ce jour, le cyclone a fait 20 victimes. Les évaluations ne font que commencer et la plupart de ces chiffres pourraient bien augmenter dans les prochains jours.

« Les ravages sont considérables, et pour beaucoup de personnes, ce n’est que le début. Le cyclone est passé mais, désormais, les communautés doivent repartir de zéro et reconstruire leurs maisons, les écoles et les hôpitaux. Les conséquences sont dévastatrices. À l’heure actuelle, nous n’avons que les premières estimations des ravages provoqués par le cyclone. Notre plus grand défi sera d’évaluer les dégâts dans les zones encore isolées. Nous nous attendons donc à ce que les ravages causés par le cyclone augmentent au fil des jours, quand nous aurons peu à peu fait une meilleure idée de la situation. » Vincent Dalonneau, le directeur de Handicap International à Madagascar

La réponse rapide de Handicap International

Les équipes de Handicap International avaient préparé les communautés vulnérables à l’arrivée du cyclone et pris toutes les précautions pour réduire les conséquences à court à et long terme de la tempête. L ’organisation a œuvré avec des associations locales pour assurer la sécurité et les soins de personnes handicapées. Handicap International a également aidé des familles à mettre en place des plans d’urgence dans des communautés partenaires. Par ailleurs, l’association commencera très prochainement la distribution d’aides d’urgence aux personnes les plus touchées par le cyclone.

Dans les prochains jours, les équipes de Handicap International mèneront des évaluations dans les zones les plus touchées de la région d’Atsinanana, couvrant trois districts distincts et près de 60 fokontanies (villages traditionnels malgaches). Après ces évaluations, HI distribuera des kits d’urgence aux familles les plus affectées, incluant notamment 300 kits pour les foyers, 300 kits d’hygiène, 300 kits à usage intime, 100 kits de cuisine et 500 jerricans.

De plus, les spécialistes en réadaptation et en santé mentale et psychosociale de l’organisation se tiennent prêts à être déployés sur le terrain, si le besoin se fait sentir.

Faites un don dès maintenant

 
Photo : Dégâts causés par le cyclone Batsirai, à Mahanoro, Madagascar / © HI
Pour plus d’informations : https://handicap-international.lu/fr/actualites/les-ravages-causes-par-le-cyclone-batsirai-a-madagascar

Publié le
mercredi 9 février 2022


Avec notre partenaire

Handicap International Luxembourg
Droits humains & solidarité
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Droits humains & solidarité


Nos partenaires Droits humains & solidarité

Nos partenaires