Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
déclaration commune pour le climat, changement climatique, accord de Paris, UE, transition, ODD
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le Luxembourg cosignataire de la déclaration commune pour le climat

Politique & Gouvernance

Publié le
jeudi 26 avril 2018 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Dans la déclaration commune "Pour une ambition climatique de l’Union européenne à la hauteur de l’accord de Paris" adoptée aujourd’hui, les ministres européens chargés de la lutte contre changement climatique de la France, l’Allemagne, la Suède, les Pays-Bas, la Finlande, le Portugal et le Luxembourg appellent à la mise en place d’une stratégie de long terme ambitieuse conforme aux objectifs de l’accord de Paris.

Face à un constat scientifique alarmant et dans l’attente du rapport du GIEC sur l’atteinte de l’objectif de limitation à 1,5°C du réchauffement de la planète, les ministres déclarent qu’il était nécessaire d’agir afin de respecter l’accord de Paris auquel tous les États se sont engagés.

L’Europe doit conserver son leadership - la Commission européenne doit présenter une stratégie de long terme

Ils ont appelé à ce que l’Union européenne conserve son leadership dans le cadre de la lutte contre le changement climatique et démontre sa capacité de mobilisation. Le Conseil européen du 22 mars 2018 a appelé la Commission européenne à proposer une stratégie de long terme de l’Union européenne d’ici à la fin du premier trimestre 2019. La Commission européenne a rappelé son engagement pour produire une telle stratégie dans les meilleurs délais.

Les ministres ont appelé à ce que cette stratégie examine les possibilités de réhaussement de l’ambition de l’Union européenne et présente différentes trajectoires destinées à atteindre la neutralité carbone à long terme et incluant des étapes intermédiaires. Ils ont témoigné aujourd’hui de l’engagement de chacun de leur pays à développer une stratégie de long terme couvrant l’ensemble des secteurs d’activité. Les ministres ont également souligné que cette transition vers une économie sobre en carbone devait permettre l’atteinte des objectifs de l’Agenda 2030 des Nations unies et de ses objectifs de développement durable (ODD), au travers d’une transition juste et intégratrice, pour l’Union européenne et en partenariat avec le reste du monde.

Communiqué par le ministère du Développement durable et des Infrastructures / Département de l’environnement / Administration de l’environnement

Publié le
jeudi 26 avril 2018


Politique & Gouvernance
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Politique & Gouvernance


Nos partenaires Politique & Gouvernance

Nos partenaires