Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
gouvernement luxembourgeois, marche pour le climat, changement climatique, engagement des jeunes, préservation de notre planète, protection du climat, énergies renouvelables, transition énergétique, promotion des sources d’énergies renouvelables, réduction des émissions de gaz à effet de serre, réchauffement climatique
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le gouvernement salue l’engagement des jeunes contre le changement climatique.

Politique & Gouvernance

Publié le
lundi 18 mars 2019 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le gouvernement est sensible aux arguments des participants à la marche pour le climat.

La mobilisation massive des jeunes aujourd’hui en faveur de la préservation de notre planète fait preuve de l’engagement et de la détermination des jeunes citoyens pour leur avenir et celui des générations suivantes.

Le gouvernement est sensible aux arguments des jeunes et à leur mobilisation et les soutient dans leur engagement parce qu’il est persuadé que les actions en faveur de la protection du climat doivent être menées dans tous les domaines et par tous les acteurs de notre société, dont les jeunes.

Le gouvernement n’a pas attendu ce mouvement pour prendre des initiatives en faveur de la protection du climat. Le 8 février 2019, le conseil de gouvernement a adopté le projet du plan national intégré climat et énergie, plan ambitieux qui définit les objectifs du Luxembourg en matière de réduction de CO2, d’énergies renouvelables et d’efficacité énergétique à l’horizon 2030. L’amélioration de l’efficacité énergétique et la promotion des sources d’énergies renouvelables constituent les fondements de la politique climatique luxembourgeoise et de la transition énergétique. Le plan prévoit ainsi une réduction des émissions de gaz à effet de serre, un objectif compris entre 50% et 55% en 2030 par rapport à 2005, une politique de réduction continue en matière des ventes de carburants, une nouvelle mobilité favorisant les transports en commun et l’électromobilité de même qu’une amélioration de l’efficacité énergétique des bâtiments et une hausse de la production des énergies renouvelables.

Ce plan prévoit également une participation de la population à l’enjeu de la protection du climat, qui se fera entre autres sous forme d’une consultation publique. Ces consultations seront également organisées au sein des établissements scolaires et permettront aux jeunes d’entrer dans un dialogue constructif avec les membres du gouvernement au sujet de la question du réchauffement climatique et des mesures à adopter pour freiner ce dernier.

Communiqué par le ministère d’État

Publié le
lundi 18 mars 2019


Politique & Gouvernance
Communiqué
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Politique & Gouvernance


Nos partenaires Politique & Gouvernance

Nos partenaires