Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Fairtrade Lëtzebuerg, ONG, FLOCERT GmbH, chiffres commerce équitable 2018, Luxembourg, monde, citoyenneté, sensibilisation, producteurs
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le commerce équitable en chiffres en 2018

Droits humains & solidarité

Publié le
mercredi 31 juillet 2019 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

À l’instar de l’environnement et du climat, la justice économique devient prégnante dans l’opinion publique. La rémunération des producteurs est désormais au centre des préoccupations des citoyens et constitue un défi majeur pour les entreprises et les pouvoirs publics. Le commerce équitable est une réponse à une mondialisation économique déséquilibrée et souvent brutale.
Au Luxembourg, le marché progresse, des acteurs se mobilisent, le système Fairtrade évolue !

Éducation à la citoyenneté et progression de l’offre Fairtrade « luxembourgeoise »

Tout au long de l’année 2018, l’ONG Fairtrade Lëtzebuerg a effectué un travail de sensibilisation notamment grâce à une large diffusion d’informations sur le commerce équitable par de multiples supports, mais aussi grâce aux campagnes de sensibilisation nationale telles que : « Lëtz’ Step to Fairtrade », « Make Bananas Fair » avec le programme « ONLY » et aussi la campagne sur le textile « Rethink your Clothes ». En 2018, 115 événements recensés ont été organisés par Fairtrade et ses partenaires, représentant une participation annuelle de 9.000 personnes environ. De plus, un travail d’éducation à la citoyenneté a été réalisé auprès d’un public jeune.

Au nombre total de 86, ce sont 34 workshops qui ont eu lieu dans les écoles fondamentales et 52 workshops dans les lycées.

L’ONG Fairtrade Lëtzebuerg a également développé son offre de formation pour adultes avec un workshop intitulé « Du producteur de coton à votre garde-robe ». Enfin, un travail de plaidoyer politique au niveau des marchés publics et du devoir de vigilance pour les entreprises en matière des droits humains a été mené.

Les consommateurs du Luxembourg ont dépensé plus de 19,3 millions d’euros en produits certifiés Fairtrade. Le chiffre d’affaires généré par les ventes de produits Fairtrade des différents partenaires de l’ONG a augmenté de 19% par rapport à 2017. La consommation moyenne annuelle par habitant est donc de 32,13 €.

Les principaux moteurs de la forte croissance en 2018 furent les roses (+64%), le textile (+58%), les délices chocolatés (+37%), les bananes (+19%) et le café (+11%). Les roses équitables deviennent le produit phare du commerce équitable au Luxembourg avec une part de marché de 38 %. Les bananes, avec une part de marché de 30 %, et le café avec 10% complètent le podium.

2018 fut une année d’innovation au niveau des produits Fairtrade « luxembourgeois » notamment avec l’élargissement de la gamme de viennoiseries, la première collection de mode certifiée et l’introduction des premiers thés certifiés. Au Luxembourg, 2 330 produits labellisés Fairtrade sont disponibles sur le marché, dont 186 proviennent d’acteurs luxembourgeois. Ce qui signifie une belle progression de 24 % de l’offre Fairtrade « luxembourgeoise » par rapport à 2017.

Nouvelle opportunité pour les producteurs au Sud et harmonisation des contrôles des acteurs au Nord

L’année 2018 a été marquée par l’introduction du label pour les ingrédients individuels, ce qui offre de nouveaux débouchés pour les coopératives de producteurs. De leur côté, les entreprises ont ainsi la possibilité de s’engager progressivement par la valorisation d’un seul ingrédient certifié Fairtrade dans leurs produits.

L’autre nouveauté de l’année 2018 fut la transition des activités de certification et de contrôle des preneurs de licences luxembourgeois. Ils sont désormais certifiés et contrôlés par l’organisation indépendante FLOCERT GmbH. Afin de répondre aux exigences de la norme de certification ISO 17065, une harmonisation du système de certification Fairtrade au niveau international était indispensable. Pour répondre à ces exigences, Fairtrade Lëtzebuerg a mandaté l’organisation indépendante FLOCERT GmbH, qui répond aux normes et exigences internationales portant sur les compétences, la cohérence des activités et l’impartialité des organismes de certification de produits, processus et services. FLOCERT a repris les services d’audit et de certification pour les preneurs de licence de Fairtrade Lëtzebuerg à partir du 1er août 2018.

2020 and beyond

Que les consommateurs au Luxembourg dépensent 20 millions d’euros pour des produits du commerce équitable semblait utopique, il y a encore quelques années. Cette étape-clé est désormais à portée de main et nous espérons franchir cette barre en 2020.

Ces évolutions profitent grandement aux producteurs des pays du Sud. L’ONG Fairtrade Lëtzebuerg contribue à l’amélioration des conditions de vie de plus de 1,66 million de producteurs et travailleurs du réseau Fairtrade réparti dans 1.599 organisations dans 73 pays. En effet, tant pour les familles des petits cultivateurs que pour les salariés des plantations, le prix minimum garanti Fairtrade, véritable filet de protection contre les fluctuations des prix du marché, assure une stabilité qui permet de planifier et couvre les coûts de production. De surcroît, plus il se vend chez nous de produits aux conditions du commerce équitable, plus les organisations de producteurs perçoivent de primes de développement Fairtrade – des sommes versées en plus du prix d’achat, qui sont affectées à des projets importants pour la collectivité. Ceux-ci contribuent à améliorer la qualité de vie des populations et à leur ouvrir de meilleures perspectives d’avenir, par exemple par la construction de puits, d’écoles et de dispensaires, mais aussi par la promotion des droits des femmes, l’amélioration des mesures de protection de l’environnement, l’adaptation au changement climatique et une agriculture durable. Les producteurs et travailleurs d’Asie, d’Amérique latine et d’Afrique ont ainsi perçu, en plus du prix Fairtrade une prime de 178 millions d’euros en 2017.

Assurer des revenus et des salaires de subsistance, voilà un enjeu placé au cœur des stratégies et du travail sur le terrain du mouvement Fairtrade pour les prochaines années.

Communiqué de notre partenaire Fairtrade Lëtzebuerg. Plus d’informations en ligne.

Publié le
mercredi 31 juillet 2019


Article de notre partenaire

Faitrade, partenaire, Infogreen, Luxembourg
Droits humains & solidarité
Communiqué
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Droits humains & solidarité


Nos partenaires Droits humains & solidarité

Nos partenaires