Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Ville d’Esch, économie sociale et solidaire, ESS, projets, emplois, formation, économie circulaire
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

« Le caractère essentiel que l’ESS joue pour la cohésion sociale »

Économie sociale et solidaire

Publié le
mercredi 5 décembre 2018 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Les administrations publiques ont un rôle important à jouer dans la promotion de l’économie sociale et solidaire. Exemple avec Mandy Ragni, échevine déléguée aux Affaires sociales, à Esch-sur-Alzette.

Mme Ragni, quel est le rôle de la Ville d’Esch-sur-Alzette, dans la promotion et le développement de l’économie sociale et solidaire ?

La Ville d’Esch-sur-Alzette joue un rôle important dans la promotion de l’économie sociale et solidaire (ESS) en subventionnant des projets qui ne pourraient pas se faire sans ce soutien, tels que les projets Valobois (utilisation du bois des forêts de la Ville pour du bois de chauffage), Holzmanufaktur (construction d’objets en bois, par exemple des jardins surélevés), ou encore le jardin au Galgenbierg qui produit des légumes vendus au marché et transformés dans les cuisines de nos maisons relais.

Ces projets et beaucoup d’autres nous permettent de faire embaucher des demandeurs d’emploi eschois et de leur offrir des formations essentielles pour le reste de leur parcours professionnel.

Pourquoi est-il important pour la Ville d’Esch de soutenir l’économie sociale et solidaire ?

L’économie sociale et solidaire permet de répondre à des défis sociétaux de manière innovante et créative, mais peine souvent à trouver les ressources financières nécessaires. En soutenant l’ESS, la Ville d’Esch-sur-Alzette crée une situation de gagnant-gagnant.

L’ESS, si elle permet de faire participer le plus grand nombre de personnes à la vie de la société en embauchant des personnes en situation de chômage ou bénéficiaires du RMG par exemple, innove dans bien d’autres domaines : la protection de l’environnement, la production énergétique (la Ville d’Esch-sur-Alzette met la toiture du hall de sports à disposition de la coopérative Energcoop mise en place par Transition Minett, pour la production d’énergie solaire), la construction d’ateliers en mode économie circulaire (utilisation de vieux conteneurs, isolation avec du miscanthus, façade en argile, etc.) par Benu-Village qui impliquera le quartier dans la création de vêtements à partir de vieux vêtements.

L’ESS peut aussi constituer un soutien pour la Ville d’Esch-sur-Alzette en permettant de poursuivre des objectifs politiques, comme le verdissement de la ville, en intégrant et en entretenant à travers le territoire de la ville des espaces de plantation maraîchère avec des projets de jardins communautaires (Inter-Actions asbl) ou le projet de ville comestible KreaVert, promouvant la plantation de plantes comestibles à travers la ville et animé par la CIGL-Esch.

Le soutien se fait aussi bien de manière classique, par l’aide au financement des projets, que par la mise à disposition de terrains, locaux, toitures, … mais surtout, et c’est peut-être le plus important, le soutien moral, en croyant au caractère important et essentiel que l’ESS joue pour la cohésion sociale sur notre territoire.

Quelles actions en lien avec l’ESS sont mises en place au sein même de l’administration communale d’Esch ?

Au sein de l’administration de la Ville d’Esch-sur-Alzette, les actions de l’économie sociale et solidaire sont multiples allant de la production de légumes pour les cuisines communales, en passant par la gestion de nos cités jardinières ou encore la mise en place de projets de ville comestible (KreaVert).

Marie-Astrid Heyde
Photo : Fanny Krackenberger
Dossier du mois « Social Impact »

Publié le
mercredi 5 décembre 2018


Économie sociale et solidaire
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Économie sociale et solidaire


Nos partenaires Économie sociale et solidaire

Nos partenaires