Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
finance durable, FIDA, fonds d’investissament, Sud, gouvernement, développement économique et social, zones rurales, Fonds ABC, objectifs de développement durable, alimentation, agriculture
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Lancement du FIDA, nouvel instrument de la finance durable

Politique & Gouvernance

Publié le
mercredi 20 février 2019 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

En marge du 42e Conseil des gouverneurs du Fonds international de développement agricole (FIDA), qui s’est tenu du 14 au 15 février 2019 à Rome, le Grand-Duché de Luxembourg, représenté par la ministre de la Coopération et de l’Action humanitaire, Paulette Lenert, le FIDA, représenté par son président Gilbert Houngbo, la Commission européenne, représentée par le commissaire européen, Neven Mimica, et l’Alliance pour une révolution verte en Afrique (AGRA) ont lancé le 15 février 2019, le nouveau Fonds d’investissement pour l’entrepreneuriat agricole (Fonds ABC).

L’objectif de ce fonds est de stimuler le développement économique et social en zones rurales via l’apport d’investissements aux micros, petites et moyennes entreprises (MPME) rurales et agricoles.

Le Fonds ABC répond à plusieurs défis cruciaux des pays en développement et en particulier de l’Afrique : le décalage entre la croissance de la population et la croissance de la production agricole, le manque de perspective d’emploi chez les jeunes et l’accès au crédit des MPME rurales et agricoles, trop importantes pour bénéficier de microcrédits et trop petites pour offrir des garanties suffisantes au système bancaire classique. La réalisation des objectifs ambitieux fixés par le Programme 2030 et les Objectifs de développement durable (ODD) dans les secteurs ruraux et de l’agriculture nécessitent une approche différente pour le financement de l’alimentation à travers un partenariat public-privé.

En étroite collaboration avec le FIDA, la Coopération luxembourgeoise a initié l’idée de cet instrument de la nouvelle finance durable et fut également le premier contributeur au fonds. Basé au Luxembourg, le Fonds ABC sera géré par un gestionnaire de fonds installé au Luxembourg, Bamboo Capital Partners.

À la première clôture, la Commission européenne a engagé 40 millions d’euros, AGRA 4,5 millions d’euros et le Luxembourg 5 millions d’euros dans la tranche initiale du fonds, l’idée de cet instrument financier innovateur étant de servir d’effet de levier pour mobiliser des investissements privés pour la réalisation des ODD. D’ici 10 ans, le fonds devrait compter 200 millions d’euros en capital investi, notamment par le secteur privé, et ainsi toucher plus de 700 000 ménages dans les pays en développement.

Dans le cadre de son déplacement à Rome, la ministre a également rencontré David Beasley, directeur exécutif du Programme alimentaire mondial (PAM), José Graziano da Silva, directeur général de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), ainsi que Neven Mimica, commissaire européen à la Coopération internationale et au Développement.

Communiqué par le ministère des Affaires étrangères et européennes / Direction de la coopération au développement et de l’action humanitaire

Crédit photo : ©Union européenne / Entrevue de Paulette Lenert et Neven Mimica, commissaire pour la coopération internationale et le développement

Publié le
mercredi 20 février 2019


Politique & Gouvernance
Communiqué
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Politique & Gouvernance


Nos partenaires Politique & Gouvernance

Nos partenaires