Éthiopie : appel exceptionnel d'urgence

Éthiopie : appel exceptionnel d’urgence

Face à la situation dramatique en Éthiopie, SOS Faim fait appel à la générosité de tous pour venir en aide aux communautés rurales éthiopiennes.

Le conflit entre le Front populaire de libération du Tigré et le Gouvernement fédéral a laissé la population éthiopienne démunie avec des récoltes perdues, des champs ravagés, et des familles affamées. Il a été un des plus meurtriers et très peu médiatisé et a stoppé les activités économiques de nombreux agriculteurs.

Les conséquences du conflit dans la zone du Wollo Sud sont dévastatrices

La conséquence directe est dramatique : sans récolte au cours des deux dernières saisons, les agriculteurs sont exposés à l’insécurité alimentaire. Et les femmes et les enfants sont les premières victimes et les plus exposées aux violences.

77.109 ménages ont perdu leur production sur une superficie estimée à 29.039 hectares de terres et plus de 40.000 ménages sont exposés à des pénuries alimentaires et à des problèmes de malnutrition.

SOS Faim est une ONG axée sur le développement, œuvrant en faveur de changements durables à long terme. Mais aujourd’hui, l’association a décidé de répondre à l’appel d’urgence de son partenaire local Facilitator for Change (FC). Ensemble, l’ONG éthiopienne et l’ONG luxembourgeoise interviennent pour offrir une assistance alimentaire aux ménages et à plusieurs écoles primaires. SOS Faim souligne que cette aide humanitaire est possible uniquement grâce à son partenaire FC, une ONG solidement implantée dans le monde agricole éthiopien.

La réponse immédiate de SOS Faim et de FC

  • Distribution d’une aide alimentaire à 800 personnes. Celle-ci tient compte des besoins nutritionnels des adultes et des enfants composant les ménages.
  • Prise en charge des repas scolaires de 1.145 enfants de 4 écoles primaires.
  • Soutien psychosocial pour 160 femmes et 40 hommes exposées aux violences et aux abus sexuels.
  • Approvisionnement en semences et intrants agricoles pour 800 agriculteurs. Cela jouera un rôle crucial pour la reprise des activités agricoles.
  • Réhabilitation des activités économiques agricoles grâce à la mise en place de l’irrigation à petite échelle, de la relance de la production de légumes, de la reconstitution du bétail (petits ruminants) et de l’organisation de diverses formations pour les agriculteurs.

Alors que la situation en Éthiopie atteint un niveau critique, SOS Faim espère pouvoir compter sur le soutien de tous.

Faire un don sur sosfaim.lu

Communiqué par SOS Faim

Article
Communiqué
Publié le vendredi 2 février 2024
Partager sur
Avec notre partenaire
Nos partenaires