Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Des stratégies pour mesurer l’influence des multinationales sur le développement mondial
facebook twitter linkedin scoopit

Des stratégies pour mesurer l’influence des multinationales sur le développement mondial

RSE

Publié le
mercredi 6 décembre 2017 à 04:00

facebook twitter/ linkedin scoopit

Des chercheurs ont fourni un cadre afin de comprendre l’impact des entreprises multinationales sur les objectifs du Millénaire pour le développement des Nations unies (OMD), ainsi que sur les objectifs de développement durable (ODD) dans les pays en développement.

Au début du 21e siècle, la Déclaration du Millénaire des Nations unies a souligné les défis sociétaux auxquels est confronté un monde de plus en plus mondialisé. Elle affirmait que chaque individu, sans distinction de nationalité, a le droit à la dignité, la liberté, l’égalité et à un niveau de vie de base. Cette déclaration visait à combattre la pauvreté, renforcer la santé et aider à protéger l’environnement naturel tout en œuvrant pour un développement économique durable.

Le projet MNEMERGE (A framework model on MNE’s impact on global development challenges in emerging markets), financé par l’UE, était constitué d’une équipe interdisciplinaire et internationale de chercheurs. En utilisant des études de cas, des données quantitatives et des analyses des politiques, les chercheurs se sont intéressés à plusieurs domaines stratégiques.

L’un de ces domaines était l’impact des investissements directs à l’étranger sur la réduction de la pauvreté, car il permet de comprendre l’impact des stratégies des multinationales au niveau macroéconomique. La priorité a été accordée à l’étude de la génération de revenus, de la génération d’emplois, du renforcement des capacités et de la réduction de la pauvreté. L’équipe a d’autre part étudié le paysage mésoéconomique relatif à la santé et à l’énergie. Des facteurs tels que la pauvreté, la sécurité alimentaire, la qualité et l’assainissement de l’eau, l’accès aux soins et aux médicaments, l’éducation, figurent parmi les nombreux déterminants de l’état de santé d’un pays.

Un moyen essentiel par lequel les multinationales peuvent créer un environnement bénéficiant au développement socio-économique d’un pays hôte passe par l’établissement de liens entre les investissements directs à l’étranger et les acteurs locaux. Étant donné que les investissements directs à l’étranger des multinationales dynamisent le développement économique local, MNEMERGE a exploité les connaissances existantes et fourni de nouvelles perspectives.

Un modèle de cadre a été développé pour analyser l’impact des entreprises multinationales sur le développement socio-économique. Le projet a également créé un modèle décrivant les relations entre les multinationales, les investissements directs à l’étranger et l’économie. Les chercheurs ont réalisé des études de cas et des analyses quantitatives pour soutenir le modèle de cadre méthodologique sur la santé, l’environnement et l’énergie. Les résultats mettent également en évidence les interconnexions entre divers objectifs et éclairent la façon dont les progrès réalisés pour atteindre un objectif de développement durable peuvent contribuer à un autre objectif.

Les activités de diffusion s’adressaient à un large public, dont la communauté scientifique, les décideurs, le monde des affaires, les ONG et le grand public. Divers outils de communication ont été utilisés. Ceux-ci comprenaient des bulletins d’information réguliers publiés sur le site web du projet, la promotion du projet sur les réseaux sociaux (page Facebook), des ateliers et séminaires régionaux, des notes d’orientation, ainsi que des présentations et publications de conférences.

Résumé de rapport : Final Report Summary - MNEMERGE (A Framework Model on MNE’s impact on global development challenges in emerging markets)

Source : CORDIS

Publié le
mercredi 6 décembre 2017


RSE
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires RSE


Nos partenaires RSE

Nos partenaires