Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
éducation, enfance, RSE, protection des enfants, scolarisation, droits humains, solidarité, SOS Villages d’Enfants
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Des parents impliqués dans l’éducation de leurs enfants

Droits humains & solidarité

Publié le
mardi 5 juin 2018 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le Président du Comité de direction de la BIL, Hugues Delcourt, a remis un chèque de 30 000 € à la Directrice de SOS Villages d’Enfants Monde, Sophie Glesener, en faveur du Jardin d’Enfants SOS de Dosso au Niger. Depuis 2016, la Banque Internationale à Luxembourg soutient SOS Villages d’Enfants Monde, réaffirmant par là même son attachement à l’éducation qui est au cœur de sa politique « Responsabilité Sociétale des Entreprises ».

La BIL réitère son soutien à SOS Villages d’Enfants Monde

Une éducation de qualité est indissociable de la petite enfance. En effet, les capacités d’un enfant à apprendre commencent dès les premières années et sont intimement liées à la qualité de la prise en charge et de l’environnement familial. Les parents ont la responsabilité de protéger les enfants, de prendre soin d’eux et de les élever dans un environnement sain et stimulant pour leur permettre de se développer et de s’épanouir, sans omettre de les accompagner dans leur scolarisation. Un rôle essentiel que rappelle la Journée mondiale des parents instituée en 2012 par les Nations Unies et célébrée chaque 1er juin.

À Dosso, une école maternelle ouverte à tous…

Au Niger, qui compte parmi les pays les moins développés au monde et où plus de 40 % des moins de cinq ans accusent de sérieux retards de croissance en raison de la malnutrition, l’éducation précoce reste un défi de taille. C’est la priorité du Jardin d’Enfants SOS de Dosso, ville située au sud du pays, où les moins de cinq ans représentent 49,5 % de la population. L’école maternelle du Village d’Enfants SOS accueille surtout des enfants de la communauté dont plus de la moitié vit en situation d’extrême vulnérabilité.

Depuis 2016, la Banque Internationale à Luxembourg soutient SOS Villages d’Enfants Monde et les activités éducatives que l’association appuie à Dosso en direction des jeunes élèves. Entre 2010 et 2017, le jardin d’enfants a enregistré 509 inscriptions soit des centaines d’enfants qui, depuis, ont pris le chemin de la grande école. Encadrés par des éducatrices formées en continu notamment en protection et en psychologie de l’enfant, les enfants y bénéficient de programmes qui misent sur leur éveil et leur développement avec des cours d’éducation civique, d’éducation motrice et une initiation au langage et à la musique. L’école maternelle les prépare aussi à l’école primaire et répond à leurs autres besoins essentiels, leur assurant repas équilibrés et suivi médical et motivant leurs parents à les accompagner dans leur apprentissage.

Amadou, un enfant plein d’entrain !

L’an dernier, Amadou, un enfant plein d’entrain en dépit d’un parcours de vie difficile, a partagé les bancs de la grande maternelle avec ses petits camarades. Retrouvez son histoire et l’actualité du Jardin d’Enfants SOS de Dosso sur les pages Facebook de SOS Villages d’Enfants Monde et de la BIL.

Communiqué SOS Villages d’Enfants www.sosve.lu

Publié le
mardi 5 juin 2018


Article de notre partenaire

SOS Villages d'Enfants Monde
Droits humains & solidarité
Communiqué
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Droits humains & solidarité


Nos partenaires Droits humains & solidarité

Nos partenaires