Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Combler l’écart entre les sexes avec GENDER4STEM, LIST, Luxembourg Institute of Science and Technology
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Combler l’écart entre les sexes avec GENDER4STEM

Recherche & Eco-Innovation

Publié le
mardi 17 avril 2018 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Dans le cadre de ses activités liées aux technologies de l’information, le Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST) a récemment lancé le projet « Gender aware education and teaching » (Gender4STEM), cofinancé par le programme Erasmus+ de l’Union européenne.

Contexte

De nos jours, l’innovation s’appuie principalement sur les domaines des sciences, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques (STEM). Ces compétences sont reconnues comme essentielles pour relever les défis actuels, qui nous mènent vers une économie et une société axées sur la connaissance.

Cependant, on constate non seulement un manque de vocations des filles dans ces matières, mais également une trop faible représentation de la gente féminine dans ces filières d’enseignement. La culture, l’éducation, la formation et les pratiques de recrutement alimentent les stéréotypes sexistes qui expliquent en partie le faible niveau de participation des filles dans les STEM. C’est pour cette raison que Gender4STEM a été lancé !

À propos de GENDER4STEM

Gender4STEM vise à remédier à la faible représentation des filles dans les filières STEM et donc des femmes qui entreprennent des carrières dans ces domaines. L’objectif consiste à aider les enseignants à gérer l’équilibre et la diversité des sexes dans leurs classes.

Afin de susciter un intérêt plus grand pour les disciplines STEM au sein de la population féminine, le projet vise à créer une plate-forme d’apprentissage en ligne où sera mis à la disposition des enseignants du secondaire du matériel pédagogique et de sensibilisation. La plate-forme numérique comprend un outil d’auto-évaluation permettant aux enseignants de faire le point sur leurs propres pratiques en matière d’éducation sexospécifique. Selon le profil de chacun d’entre eux, l’outil recommande des contenus didactiques pour les aider à mieux gérer la mixité dans leur classe. Pour concevoir cette solution, Gender4STEM réunit cinq partenaires européens venus de Roumanie, des Pays-Bas, du Luxembourg, d’Italie et de Croatie, expérimentés dans les domaines de l’égalité des sexes, de l’apprentissage en ligne, de l’enseignement, ainsi que dans la recherche et le développement des technologies.

Restez connectés

Afin de présenter le projet et de communiquer régulièrement ses résultats, un site Web dédié a été lancé. www.gender4stem-project.eu contient une synthèse de l’étude préliminaire sur les stéréotypes sexistes dans les filières STEM, mais aussi les meilleures pratiques à l’intention des professionnels de l’éducation : enseignants, directeurs d’école, psychologues, conseillers d’orientation ou organismes de formation.

Une fois le projet terminé, son interface sera indispensable pour accéder à la plate-forme numérique qui fournira aux enseignants des cinq pays européens participants des documents de référence, des outils et du contenu pour instruire ces sujets à fort potentiel et assurer un meilleur équilibre entre les sexes. Une version pilote sera testée à partir de septembre 2018 et tout au long de l’année scolaire. En parallèle, une page Facebook a été mise en ligne dans le but de créer une communauté croissante. Le LIST vous invite à suivre cette page et à consulter le site www.gender4stem-project.eu

Quelle est la prochaine étape ?

Avec le soutien de l’Institut de formation de l’Éducation nationale (IFEN), le LIST va organiser, en collaboration avec ses partenaires, la conférence intitulée « How to increase girl’s participation in STEM Disciplines ? » (Comment augmenter la participation des filles dans les disciplines STEM ?). Cet événement, qui aura lieu le 7 juin 2018 à Walferdange, se concentrera sur les bonnes pratiques d’enseignement non sexiste.
Visit the event page for further information

Source : le Luxembourg Institute of Science and Technology

Publié le
mardi 17 avril 2018


Article de notre partenaire

Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST)
Recherche & Eco-Innovation
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Recherche & Eco-Innovation


Nos partenaires Recherche & Eco-Innovation

Nos partenaires