Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
BIM, smart city, transformation digitale, résilience de notre environnement bâti, Neobuild, transition, durée de vie d’un bâtiment, CRTI-B, l’OAI, LIST, BIMLUX 2019, conférences
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

BIMLUX 2019 l’évenement BIM sous toutes ses facettes

Architecture & construction

Publié le
mardi 26 novembre 2019 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Pour sa quatrième édition, BIMLUX a remporté un succès saisissant en rassemblant, mardi 19 novembre, au Centre de Conférences Européen du Kirchberg, plus de 550 professionnels du secteur de la construction, 30 intervenants ainsi que 30 exposants, spécialistes des nouvelles technologies et plus particulièrement du BIM.

Ce rendez-vous annuel, aujourd’hui incontournable, se veut une occasion unique de faire le point sur l’avancement de cette évolution majeure pour le secteur de la construction en matière de digitalisation, à savoir l’intégration du Building Information Modeling dans ses processus de travail.

L’événement leader de la transformation digitale dans le secteur de la construction au grandduché de luxembourg est donc clairement, à l’image du bim, en pleine expansion !

Il y a cinq ans, au vu des évolutions digitales en cours, un « état des lieux » du BIM avait été réalisé par les principaux acteurs du secteur et a conduit, l’année suivante, à la création de BIMLUX par ses quatre partenaires fondateurs que sont le CRTI-B, l’OAI, Neobuild et le LIST.

Depuis la première édition en 2016, qui a rassemblé 150 personnes, l’évènement enregistre une participation en constante augmentation, reflétant tout l’intérêt de la profession pour ce processus de travail novateur, amené à devenir un standard de travail. L’édition 2019 a ainsi fait salle comble et a pris une ampleur jusque-là inégalée avec un programme de conférences enrichi et une zone d’exposition doublée.

BIMLUX 2019 a proposé un panel encore plus complet que l’année précédente comprenant 13 conférences, dispensées par plus de 30 orateurs, experts nationaux et internationaux en matière de BIM.

La conférence plénière de la matinée a été introduite par Marc Hansen, Ministre délégué à la Digitalisation, qui a mis en avant le potentiel du BIM à travers le partage d’informations, qui sera fiabilisé tout au long de la durée de vie d’un bâtiment ou d’infrastructures, et qui permettra ainsi d’accroître le niveau d’efficacité de chaque intervenant sur le projet.

Moreno Viola a quant à lui présenté l’offre de formations BIM proposée par le CRTI-B dont il est le chargé de direction, agrémentée depuis peu d’un cycle de 4 modules supplémentaires s’adressant aux différents intervenants BIM. 

David Determe, représentant BIM pour l’OAI a rappelé pour sa part l’importance de placer l’humain au centre de la réflexion lorsqu’il est question d’implémenter le BIM et que la transition vers ce nouveau processus de travail passera avant tout par une communication renforcée entre les acteurs, au-delà du simple pari fait sur les outils informatiques.

Pour Francis Schwall, directeur de Neobuild, « Le BIM n’est pas une révolution, mais une évolution nécessaire ». Il ne s’agit pas de bouleverser les habitudes de travail ou d’apporter des contraintes supplémentaires, mais bien de profiter des avancées liées au numérique.

Sylvain Kubicki, Senior Research and Technology Associate au Luxembourg Institute of Science and Technology a mis en exergue la stratégie du LIST développée à l’échelle du quartier et de la ville, voire de la nation toute entière, pour apporter des réponses au besoin de résilience de notre environnement bâti.

Guest speaker de la matinée, Christoph Krause, responsable du Kompetenzzentrum Digitales Handwerk Koblenz a conclu ce temps fort par une intervention sur les opportunités de progrès qu’offre la transformation digitale.

L’après-midi, consacrée aux conférences générales et spécifiques, a proposé un large choix de thèmes allant de la transition vers le BIM au BIM éclairé par la recherche, en passant par l’impact du BIM sur les soumissions et appels d’offre, l’optimisation de la collaboration autour de la maquette numérique, le BIM dans la construction d’infrastructures, Le BIM et la smart city ou encore l’optimisation de l’exploitation et de la maintenance des bâtiments avec le BIM.

Autant de facettes abordées lors de ces conférences qui montrent la richesse et l’étendue des champs d’action du bim et appuient le potentiel de développement de tout un secteur économique.
/
Plus d’information : https://www.bimlux.lu
Photo : © Fanny Krackenberger

Publié le
mardi 26 novembre 2019


Article de notre partenaire

Institut de Formation sectoriel du Bâtiment (IFSB)
Architecture & construction
Communiqué
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Architecture & construction


Nos partenaires Architecture & construction

Nos partenaires