Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
drones, opérateurs logistiques, dernier kilomètre, LuxMobility, mobilité, Unmanned Aircraft Systems (UAS), utilisation des drones dans l’espace de la Communauté, investissements, innovation, croissance, Masterclass, atelier, technologies, transport, sécurité, Eurocontrol
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Bienvenue aux drones dans l’espace aérien de Luxembourg ?

Mobilité

Publié le
mercredi 2 octobre 2019 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Focus sur les drones comme opérateurs logistiques du dernier kilomètre.

Les drones, aussi connus sous le nom de « Unmanned Aircraft Systems (UAS) », ne sont actuellement autorisés à Luxembourg que dans un certain espace aérien et sous certaines conditions. Ces appareils se démocratisent depuis quelques années. La capacité d’emport de ces drones est généralement limitée à 1 ou 2 kg pour les plus performants, mais pour une durée limitée (une dizaine de minutes maximum) avec une telle charge. Ces machines permettent néanmoins d’emporter de petits appareils photos ou des caméras miniatures. Une nouvelle génération de véhicules volants qui peuvent transporter des personnes est actuellement à l’essai dans différents pays.

La Commission européenne a publié en juillet 2019 un premier texte qui doit harmoniser l’utilisation des drones dans l’espace de la Communauté. Les aspects réglementaires vont donc aussi évoluer à niveau national à la suite de l’adoption de cette nouvelle directive.

« L’Europe sera la première région du monde à se doter d’un ensemble complet de règles garantissant des opérations sûres et durables des drones, tant pour les activités commerciales que pour les loisirs. Des règles communes contribueront à favoriser les investissements, l’innovation et la croissance dans ce secteur prometteur », a déclaré Patrick Ky, directeur exécutif de l’Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA).

Une possible réorganisation de l’espace aérien ainsi que le lancement de services de contrôle aérien spécifique pour les drones (U-Space) vont donc faciliter leur usage. L’U-Space sera progressivement mis en place entre 2020 et 2025.

Afin de mieux comprendre les opportunités de cette nouvelle réglementation, LuxMobility et Eurocontrol ont organisé vendredi 20 septembre leur première Masterclass sur ce sujet « Les drones comme opérateurs logistiques du dernier kilomètre ».

Des participants aussi divers que les opérateurs de télécoms, de la communication par satellite, des autorités publiques (aviation, logistique, …), des chercheurs, des opérateurs de drones et des transporteurs ont pu échanger avec des experts de LuxMobility, Eurocontrol, le SNT et Dronelab lors d’une journée au centre de formation d’Eurocontrol au Kirchberg.

« Cet atelier leur a permis de développer des solutions concrètes », explique Patrick van Egmond, managing director de LuxMobility. « Les différents exposés sur la nouvelle réglementation, les technologies actuellement disponibles, les modes de communication et autorisations nécessaires, ainsi que les différents modèles économiques déjà utilisés ont permis aux participants de mieux comprendre comment on peut intégrer les drones dans de futures opérations logistiques ainsi que le travail de contrôle et de facilitation nécessaire ».

Les premières utilisations dans le domaine du transport sont probablement dans un premier temps le transport de défibrillateurs et la médication en cas d’urgence. Entre-temps il y a un nombre de questions à résoudre et notamment l’acceptation sociale, la sécurité et la sûreté.

La livraison de marchandises (en ville ou ailleurs) ne peut pas se faire de manière anarchique. Des espaces dédiés aux livraisons doivent donc être prévus ne serait-ce que pour des raisons de sécurité. Comment éviter que deux drones se heurtent en plein ciel et atterrissent dans le bac à sable d’une aire de jeux ?

Il est très difficile de savoir comment la population va recevoir et accepter cette nouvelle technologie pour des autres services. À l’automne 2017, Project Wing a commencé à tester les livraisons de drones dans les régions rurales de l’Australie. Les clients, y compris de jeunes familles, des professionnels occupés et des retraités pouvaient commander une livraison par drone afin d’atténuer les inconvénients d’avoir à conduire 40 minutes aller-retour en voiture pour presque tout, qu’il s’agisse d’une brique de lait, de légumes pour le dîner ou d’une tasse de café.

Aussi, les habitants de Guangzhou (Canton) voient déjà des drones voler au-dessus de leur tête pour la livraison de colis. Néanmoins en Europe, il n’est pas sûr que vos voisins seront heureux de voir que votre pizza a été livrée rapidement afin que vous ne ratiez rien de la deuxième mi-temps de la finale de la Champions Ligue…

/
/
/

Vidéos :

Google Project Wing https://www.youtube.com/watch?v=XqL...
Amazon Prime Air https://www.youtube.com/watch?v=3HJ...
Volocopter taxi https://t.co/GjssnwBvIE
Zipline drones https://www.youtube.com/watch?v=Inj...

Article de notre partenaire LuxMobility

Publié le
mercredi 2 octobre 2019


Article de notre partenaire

LuxMobility, cabinet de conseil international, mobilité, transport durable en Europe, gestion du trafic, éducation, Comportement humain , accessibilité, gestion intelligente de la mobilité, sécurité routière, mobilité douce, logistique urbaine durable, gestion du stationnement, lutte contre le changement climatique
Mobilité
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Mobilité


Nos partenaires Mobilité

Nos partenaires