Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
« Un saut quantique dans l’histoire du rail »
facebook twitter linkedin scoopit

« Un saut quantique dans l’histoire du rail »

Mobilité

Publié le
jeudi 29 juin 2017 à 04:00

facebook twitter/ linkedin scoopit

François Bausch et les CFL présentent les modalités du changement d’horaires de train du 10 décembre 2017

« Ces projets reflètent un saut quantique dans l’histoire du rail », s’est félicité François Bausch dans son introduction lors de la présentation des projets CFL le 26 juin.

« Le budget qui est investi est de quelque 3,8 milliards d’euros entre 2013 et 2023, donc quasiment le double de celui des années 2003 à 2013, à savoir 1,3 milliard. Le changement horaire du 10 décembre 2017 sera opéré parallèlement à la mise en service du tram, l’ouverture de l’arrêt Pfaffenthal-Kirchberg et la gare périphérique de Howald, qui serviront de vrais pôles d’échange de la multimodalité ».

De 1980 à 2005, le nombre de passagers a passé de 14 millions par an à 22,5 millions, entraînant ainsi de nombreux problèmes de capacité et des goulots d’étranglement, notamment à Luxembourg, Bettembourg et Pétange-Rodange. C’est forcément la ponctualité des trains qui en souffre.

À partir du 10 décembre 2017, les deux nouvelles infrastructures ferroviaires permettront aux voyageurs en provenance du Nord et du Sud du pays de rejoindre le Kirchberg, voire le Ban de Gasperich sans avoir à changer de train en gare de Luxembourg. « Le temps de trajet d’Ettelbruck au Kirchberg passera de 47 à 25 minutes, celui de Esch-sur-Alzette vers le Kirchberg de 44 à 36 minutes ».

De nouvelles lignes transversales seront créées ; les lignes 70, 60, 30 et 10 y seront ainsi interconnectées et certaines prolongées.

Des renforcements par bus sont aussi prévus avec, par exemple, une nouvelle ligne de bus directe entre Dudelange et le Kirchberg, tandis que certains trains seront transformés en navette, par exemple Virton-Rodange.

Par ailleurs, bon nombre d’autres projets verront le jour en 2023, tels que les deux nouveaux quais en Gare de Luxembourg, la modernisation des gares de Mersch, Wasserbillig et Ettelbruck qui auront toutes leur propre Park and Ride, le réaménagement de la Gare de Bettembourg, la seconde ligne Luxembourg-Bettembourg, ainsi que la mise en place de Wi-Fi gratuit en gare et dans les trains et les bus CFL.

Crédit photo : © MDDI

Communiqué par le ministère du Développement durable et des Infrastructures

Publié le
jeudi 29 juin 2017


Article de notre partenaire

CFL
Mobilité
Communiqué
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Mobilité


Nos partenaires Mobilité

Nos partenaires