Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Un nouvel outil didactique au service du développement durable
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Un nouvel outil didactique au service du développement durable

Recherche & Eco-Innovation

Publié le
jeudi 25 juillet 2013 à 12:15

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Cocert innove en permanence. Après les cadastres solaire, thermographique, éolien et d’éclairage, le jeune bureau d’études spécialisé dans la performance énergétique des bâtiments et les énergies renouvelables ajoute une corde à son arc en relevant avec succès un nouveau challenge.

En rendant l’explication à la fois concrète et ludique, l’animation simplifie la compréhension

Ce défi d’un nouveau genre pour Cocert consistait en la réalisation d’une maquette didactique et interactive, visant à expliquer le fonctionnement d’un des trois centres de biométhanisation luxembourgeois : celui du syndicat Minett Kompost qui regroupe 21 communes de la région Sud.

La vocation principale de cet outil de communication est d’ordre pédagogique. Il s’agit de sensibiliser le grand public -notamment les enfants- aux enjeux écologiques d’une telle infrastructure.

Le site, qui s’étend sur 10 hectares, est, en effet, visité chaque année par de nombreuses classes scolaires qui pouvaient déjà mettre en œuvre le compost produit sur place dans un sentier didactique développé spécialement pour elles, mais ne pouvaient pas avoir accès, pour des motifs liés à la sécurité, à l’ensemble des installations. Grâce à la maquette conçue par Cocert, c’est aujourd’hui le cas, au moins virtuellement.

La solution innovante proposée par Cocert aux initiateurs du projet était de réaliser une maquette physique en trois dimensions sur laquelle sont projetées des animations, ce qui permet de suivre le trajet parcouru par les déchets dans le grand labyrinthe formé par l’usine et ce, sans prendre aucun risque. En rendant l’explication à la fois concrète et ludique, l’animation simplifie la compréhension de ce processus complexe qu’est la biométhanisation.

Sept séquences sont visibles -et audibles en français et en allemand-. L’une présente le site dans sa globalité à travers une visite guidée et les autres se focalisent sur des points plus précis : collecte et préparation des déchets bio, méthanisation, compostage, traitement du biogaz, cycle de valorisation écologique, vue générale. Les différents scénarios ont été rédigés en collaboration avec les employés du Minett Kompost qui ont été les référents de Cocert pour l’aspect technique et des spécialistes de la muséologie qui ont conseillé Cocert tant pour l’élaboration de la maquette en tant qu’objet que pour le concept de communication.

Sensibiliser les citoyens

Dans ces séquences, on apprend notamment que, depuis 2011, 33.000 tonnes de déchets verts organiques ou biodégradables ont été transformés en 1.600.000 m3 de gaz réinjectés dans le réseau et que les déchets inertes qui ont servi à fabriquer ce biogaz, mélangés à des branchages, ont ensuite permis de produire 7.000 tonnes d’engrais, le tout grâce à l’intervention de petites mains un million de fois plus petites que nous : les bactéries. Une autre séquence révèle que le contenu en carbone du biogaz est exactement égal à celui qui a été absorbé naturellement dans l’air par les plantes qui ont servi à le produire et que le centre du Minett-Kompost a permis d’éviter la libération dans l’atmosphère de 4.000 tonnes de CO2, soit la consommation annuelle d’environ 1.600 véhicules !

Si les responsables du Minett-Kompost ont pensé à Cocert pour cette mission, c’est parce que la société, bien que n’ayant jamais réalisé un projet du genre, disposait de toutes les compétences pour le faire avec d’une part, des spécialistes en modélisation 3D pour l’aspect opérationnel et, d’autre part, des formateurs en construction durable pour l’aspect pédagogique. Mais c’est aussi parce que le développement durable est le credo que Cocert défend à travers ses actions de conseil, de sensibilisation et de formation. Cocert n’a donc pas eu de difficultés à s’adapter à cette demande qui sortait de son champ d’action habituel et à réagir dans des délais record : le contrat a été conclu fin mars et la maquette a été réceptionnée et inaugurée fin juin, pour la fête du compost. Le challenge est donc relevé pour Cocert.

« Nous pensons que ce type d’outil d’information est amené à se développer au Luxembourg, notamment au niveau des administrations communales qui pourraient s’en servir pour sensibiliser les citoyens aux problématiques liées aux énergies renouvelables et de la maîtrise de la consommation énergétique en leur rendant plus accessibles certaines explications techniques », conclut Julien Bertucci, directeur de Cocert.

Photo Cocert

Publié le
jeudi 25 juillet 2013


Recherche & Eco-Innovation
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Recherche & Eco-Innovation


Nos partenaires Recherche & Eco-Innovation

Nos partenaires