Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Un nouveau gouvernement de plus en plus concret
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Un nouveau gouvernement de plus en plus concret

Politique & Gouvernance

Publié le
lundi 2 décembre 2013 à 09:30

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Pour l’instant officieuse, une première liste des futurs ministres et de leurs minsitères a fuité. Et la source est des plus fiables puisqu’il s’agit de Xavier Bettel lui-même, formateur de ce nouveau gouvernement et futur Premier ministre du Grand-Duché de Luxembourg. C’est à la sortie d’une entrevue avec le Grand-Duc Henri, vendredi après-midi, que quelques révélations ont été faites. Plus tard dans la journée, les grandes lignes du programme de coalition ont été dévoilées.

Il faudra désormais compter sur un gouvernement à 18 ministères grâce à l’apparition de deux nouveaux ministères, celui de la Protection des consommateurs et celui des Eaux

C’est ainsi que nous avons appris qu’il faudra désormais compter sur un gouvernement à 15 ministères grâce à l’apparition de deux nouveaux ministères, celui de la Protection des consommateurs et celui des Eaux. Jusqu’aujourd’hui au nombre de six, les secrétariats tomberont désormais au nombre de trois.

Quant aux actions promises, les surprises sont moins nombreuses et répondent aux annonces faites jusqu’alors. La coalition souhaite en priorité « équilibrer les finances » en maintenant le déficit public à moins de 30% du PIB. Pour cela, une répartition plus équitable des impôts doit voir le jour, ainsi qu’une hause de la TVA au taux général.

Autre priorité, l’éducation et l’acquisition de base de français plus solides dès l’école primaire.

Des ministères pour les Verts

Un programme qui, pour les principales lignes dévoilées n’évoque que peu, ou même pas du tout, la question environnementale mais qui a pourtant, était validé par le parti Vert, Déi Gréng, qui a annoncé dès samedi matin son entier accord avec ce programme né au bout de 183 heures de travail. Annonce faite par Félix Braz, le chef de la délégation verte qui n’attend désormais plus que l’accord du reste des membres du parti qui doivent voter demain soir après avoir lu les 193 pages du programme de coalition. A noter que les militants verts seront les seuls des trois partis de la coalition à avoir accès à l’ensemble du document, le LSAP et le DP se contentant d’en publier les grandes lignes.

Si la nouvelle la plus surprenante du week-end semble être l’arrivée du directeur de la Chambre de Commerce, Pierre Gramegna, à la tête du ministère des Finances et du Budget, le reste de la liste des ministrables et de leurs futurs portefeuilles est tout aussi intéressante avec, notamment, la multiplication des ministères à la charge d’Etienne Schneider, qui s’apprête à devenir : Vice-Premier ministre, ministre des Classes moyennes et du Tourisme, tout en gardant le siège de ministre de l’Economie et du Commerce extérieur qu’il occupe déjà.

Chez les Verts, Félix Braz écopera du ministère de la Justice, François Bausch serait le nouveau ministre du Développement durable, des Transports, des Travaux publics et des Infrastructures, tandis que le nouveau ministère de l’Eau, ainsi que celui de l’Environnement et de l’Aménagement du territoire reviendront à Carole Dieschbourg, actuelle conseillère communale d’Echternach. Camille Gira, bourgmestre de Beckerich et député, sera Secrétaire d’Etat.

Le programme de coalition doit encore être validé par les comités des trois partis, le 3 décembre prochain, avant que le nouveau gouvernement ne soit assermenté et que sa composition soit officiellement annoncée.

Photo ©Florie Colarelli

Publié le
lundi 2 décembre 2013


Politique & Gouvernance
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Politique & Gouvernance


Nos partenaires Politique & Gouvernance

Nos partenaires