Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Un engagement responsable et durable pour le secteur
facebook twitter linkedin scoopit

Un engagement responsable et durable pour le secteur

Architecture & construction

Publié le
lundi 3 juillet 2017 à 04:00

facebook twitter/ linkedin scoopit

Notre société et plus précisément le secteur de la construction sont en pleine mutation. Les défis sont non seulement énergétiques, environnementaux, sociétaux mais aussi technologiques. À travers des actions concrètes et des services pertinents, les entités du groupe CDEC dont fait partie l’IFSB, participent activement à ces évolutions.

Interview de Caroline Gontier, chef de projets Développement durable & Générations futures

« Depuis plus de 15 ans, l’IFSB adopte une démarche RSE volontaire, transparente et participative avec l’ensemble de ses parties prenantes » affirme Caroline Gontier, chef de projets Développement durable & Générations futures. Cette démarche se matérialise notamment grâce à son rapport de développement durable, certifié GRI-G4 depuis l’année 2016. « GRI ou Global Reporting Initiative est une organisation internationale à but non lucratif qui est la référence internationale proposant un référentiel d’indicateurs sur les thématiques environnementales, sociales, sociétales afin que nous puissions rendre compte de notre performance économique, environnementale, sociétale et aussi de gouvernance. Il s’agit de lignes directrices pour le reporting extra-financier ou développement durable basées sur les principes de transparence, d’exhaustivité, de fiabilité des données ou encore sur le principe de matérialité comme le précise la version G4 du GRI, avec une matrice illustrant au mieux l’importance des enjeux à la fois pour le développement des activités de l’entreprise et pour répondre au mieux aux attentes des parties prenantes » explique Caroline Gontier. Il s’agit d’un véritable outil de gestion, de pilotage, de mesure ou encore de communication, grâce à une série d’indicateurs et d’aspects jugés pertinents pour l’entreprise ou encore une matrice de matérialité permettant de croiser la vision stratégique de l’entreprise et les attentes des parties prenantes afin de répondre aux intérêts de tous. « Dans ce contexte, relever le défi climatique et apporter des solutions concrètes et ambitieuses est un des objectifs prioritaires de l’IFSB » assure Caroline Gontier.

L’IFSB s’efforce précisément de répondre au mieux à la problématique du changement climatique en réalisant par exemple son propre Bilan Carbone, en collaboration avec l’agence en efficacité énergétique Cocert. Celui-ci permet, face à des résultats quantitatifs tangibles, de trouver un plan d’action de réduction des GES sur des aspects tels que les déplacements des visiteurs et des employés, les émissions liées aux matériaux entrants ou encore tout un travail de sensibilisation sur des aspects tels que le covoiturage ou l’éco-conduite par exemple.

« C’est aussi dans le cadre de l’objectivité et d’une nouvelle logique d’attribution des marchés publics grâce à l’implémentation de critères environnementaux tels que le Bilan CO2 et à une expérience et compétence associée entre l’IFSB et Cocert, que nous proposons à des entreprises de toutes tailles de pouvoir réaliser leur propre bilan carbone », explique Caroline Gontier. Cela permet de fixer des objectifs de réduction à plus ou moins long terme au niveau national sur le territoire du Grand-Duché de Luxembourg.

« Notre engagement sociétal se matérialise dans une démarche et une méthodologie constructive et opérationnelle. »

C’est d’ailleurs pour répondre aux nouveaux besoins du secteur, à sa redynamisation et à l’accompagnement dans l’insertion professionnelle des jeunes, que l’IFSB propose le service DISC, connu universellement sous le nom de DISC, pour « Dominant », « Influant », « Stable », « Conformiste ».

D’une part, dans le cadre du projet FIT4GREENJOBS, en collaboration avec l’ADEM, l’IFSB réalise des analyses comportementales de jeunes demandeurs d’emploi en complément des bilans techniques métiers. Ces analyses donnent les clés pour savoir comment un individu agit, l’environnement de travail souhaité, quels sont ses attentes, ses besoins et ses motivations pour une organisation dans le seul but de pouvoir leur faire décrocher par la suite un travail. Depuis le début du projet, ce sont près de 200 personnes qui ont été évaluées, 135 personnes formées pour un taux de réinsertion professionnelle de plus de 60 %. D’autre part, ce service DISC peut être transposable et adaptable à toute organisation. De l’identification du besoin à l’explication de la démarche jusqu’au partage des résultats, nous accompagnons les entreprises à toutes les phases dans un souci d’éthique, de transparence et de relation avec notre réseau d’experts. Cela vous permet grâce à un rapport complet sur le style de comportement des employés d’améliorer la communication entre les parties prenantes et de construire des équipes efficaces.

« Nous misons sur le capital humain ! » Enfin, dans le cadre de son engagement dans le capital humain, l’IFSB a mis en place en collaboration avec Progress, des formations dédiées aux SOFT SKILLS basées à la fois sur l’optimisation de la relation client, la gestion du temps et des priorités, les techniques de réunion, la négociation efficace ou encore des formations pour formateurs afin de répondre aux nouveaux besoins des organisations et à la compétitivité durable du secteur. La qualité du management est le pilier indispensable à la gestion efficace des entreprises. Ce sont des formations ciblées, participatives et dispensées par des experts permettant d’optimiser au mieux la relation client. L’ensemble de ces formations, de ces services « sur-mesure » sont proposés aux entreprises pour optimiser leur capital humain, facteur essentiel de leur développement.

TÉMOIGNAGE

Dominique Schmit, ancienne DRH Soludec
« J’ai utilisé l’outil DISC pendant 15 ans, à la fois en recrutement mais aussi en refus de poste afin de faire accepter à la personne que l’environnement de travail n’était pas adapté pour la personne, au regard de son profil, tout en le respectant. Je l’ai utilisé aussi en formations des équipes, pour répartir les forces et les faiblesses de chaque personnalité mais aussi dans la gestion des conflits, parfois délicates, entre plusieurs profils.

C’est un outil froid pour gérer des situations chaudes voire sensibles qui lui donne un côté pragmatique et très intéressant en matière de ressources humaines. Rien n’est mauvais, rien n’est à jeter, c’est un outil qui donne un document toujours positif de la personne ».

Consultez en ligne NEOMAG #07

© NEOMAG - Toute reproduction interdite sans autorisation préalable de l’éditeur

Publié le
lundi 3 juillet 2017


Article de notre partenaire

Institut de Formation sectoriel du Bâtiment (IFSB)
Architecture & construction
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Architecture & construction


Nos partenaires Architecture & construction

Nos partenaires