Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Un concours pour la conception d’un quartier basé sur un développment responsable à Noertrange
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Un concours pour la conception d’un quartier basé sur un développment responsable à Noertrange

Architecture & construction

Publié le
lundi 27 mai 2013 à 13:45

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le 1er juin 2012, Le Fonds du Logement a lancé un concours d’idées pour la création d’une zone d’habitation sur le site communément dénommé "Mathesgarten" à Noertrange (commune de Winseler). Une idée qui s’insère dans le but de poursuivre les objectifs fixés par le Pacte logement et dans le souci de trouver des solutions conciliant l’habitat avec son environnement et de promouvoir des valeurs d’une écosociéte.

Trouver des solutions conciliant l’habitat avec son environnement et de promouvoir des valeurs d’une écosociéte

Tout en s’appuyant sur une lecture plurielle solide de l’ensemble, les candidats ont été invités à proposer une conception innovante d’un quartier responsable faisant intervenir toutes les composantes du développement durable.

Le concours repose sur la conception d’un quartier nouveau, conciliant la fonction de l’habitat avec tous les autres principes du développement durable. Le site mis à disposition à ce quartier nouveau s’étend sur une surface d’environ 2.2 ha.

Le programme axé sur la conciliation de l’habitat avec les autres principes du développement durable, invite les candidats à accorder une importance particulière à la parfaite intégration du quartier nouveau au caractère rural du site.

Dans l’esprit du Pacte Logement, les candidats sont amenés à concevoir 50 unités d’habitations par le biais de maisons familiales, individuelles ou en rangées. Le Fonds du Logement compte réaliser 60% des unités d’habitation en logement dédié à la vente à des bénéficiaires d’aides au logement et mettre le solde de 40% en vente libre. L’idée centrale du concours étant de présenter un projet innovateur, attractif et cohérent avec tous les principes du développement durable.

Au final, chaque projet a été jugé selon cinq critères :

  • Sociologie et Mixité (capacité du projet à susciter un sens collectif, un dynamisme et la solidarité au sein du quartier)
  • Qualité urbanistique du projet (le candidat a été évalué sur son aptitude à concevoir un quartier convivial qui préserve et s’intègre dans l’identité villageoise du site. Ce quartier devient également une entrée en localité et a ainsi deux facettes à traiter, dont le côté intérieur au village et le paysage extérieur au village. L’habitat doit proposer une haute qualité de vie, qualité des espaces verts, qualité des espaces publics zones de rencontre, espaces pour jeunes)
  • Ecologie (concept énergétique global : énergie primaire, énergies renouvelables, matériaux de construction, maintenance. La faisabilité du projet d’un point de vue énergétique et environnemental. Mise en application des principes du développement durable)
  • Gestion de la mobilité (le projet doit privilégier la centralité locale en encourageant le développement de la proximité du travail, des services, commerces, artisanat... Mobilité douce : liaisons piétonnes, pistes cyclables, circulation. Véhicules : intégration stationnement, concept circulation, offres de stationnement, espace voirie publique)
  • La capacité du candidat à maîtriser les coûts de construction.

Un projet en harmonie complète au niveau de l’intégration et perméabilité paysagère

Après une analyse approfondie des dossiers de candidatures, le Fonds du Logement à sélectionné sept premiers finalistes. Pour autant, aucun d’eux ne répondant réellement aux demandes posées par Le Fonds du Logement, trois des sept projets ont été sélectionnés pour une seconde chance. Trois projets présentant un potentiel à développer au cours d’une phase de révision.

Un an plus tard, le projet lauréat a enfin été dévoilé. Il s’agit du Groupement : team 31 - AREAL - OMGEVING-BOYDENS.

Le projet proposé par ces candidat découle d’une analyse pertinente du site existant, avec une volonté de retranscrire le code génétique du village existant dans la conception du quartier projeté. Par ailleurs, il présente une façon innovante et pragmatique d’implanter les bâtiments dans le relief naturel du site sans trop le remanier.

 

La façon du candidat à tourner en positif la difficulté du site, et ce, la déclivité du terrain, lui permet de créer une vaste diversité de typologie d’habitations, déclinées en maisons unifamiliales et appartements et des logements pour personnes âgées. Tous les volumes proposés sont travaillés de sorte à améliorer l’habitat.
Tout en s’intégrant parfaitement dans le caractère rural du site, le candidat propose une architecture nouvelle, inspirée des silhouettes d’anciennes fermes.
Le projet présente une transition graduelle avec le tissu rural existant, et reste en harmonie complète au niveau de l’intégration et perméabilité paysagère, en offrant des vastes ouvertures visuelles au Sud.

L’offre en activités socio-économiques est étoffée et le projet propose de nombreuses rencontres intergénérationnelles. L’entrée du village est conçue comme un pôle socio-culturel à travers de nombreuses activités proposées dans un vaste verger. La voirie carossable se limite qu’à une seule colonne vertébrale du site, restreignant le trafic de transit dans le quartier Flugfeld existant.

http://www.fondsdulogement.lu

Images du projet gagnant par Luxconsult / Communiqué par Le Fonds du Logement

Publié le
lundi 27 mai 2013


Article de notre partenaire

Fonds du Logement
Architecture & construction
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Architecture & construction


Nos partenaires Architecture & construction

Nos partenaires