Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Toujours porter secours aux personnes les plus vulnérables
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Toujours porter secours aux personnes les plus vulnérables

Qualité de vie

Publié le
mercredi 21 août 2013 à 12:15

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

La Journée mondiale de l’aide humanitaire , célébrée le 19 août dernier, est l’occasion pour Handicap International Luxembourg de revenir sur la nécessité de poursuivre le combat en faveur des plus nécessiteux dans le cadre d’actions d’aide au développement et lors d’interventions en situation de crise.

C’est souvent dans ces périodes troublées que peuvent être définies les bases d’un développement durable

Pour Handicap International ceci se traduit par l’aide aux personnes en situation de handicap et aux personnes vulnérables lors de catastrophes naturelles, de crises graves ou de conflits mais aussi dans les situations de pauvreté et d’exclusion. L’actualité nous prouve chaque jour qu’il est indispensable de continuer à porter secours et assistance aux victimes les plus vulnérables et à favoriser leur prise d’autonomie.

« Nous intervenons pour venir en aide aux populations vulnérables ou victimes de situations exceptionnelles comme les catastrophes naturelles, guerres, conflits armés. Dans une situation d’urgence, nous agissons directement pour protéger ces populations et lorsque la situation se stabilise nous mettons en place des actions de développement et renforçons les capacités de développement des acteurs locaux » , explique Patrick Le Folcalvez, correspondant programme et référent technique réadaptation pour Handicap International Luxembourg.

La réadaptation : un des piliers de l’aide d’urgence et de l’aide au développement

Dans les situations d’urgence où les mesures sont conçues pour le plus grand nombre, les personnes en situation de handicap sont le plus souvent oubliées. Il faut alors s’assurer que ces personnes, afin d’améliorer leur mobilité, puissent avoir accès aux services de soins comme la réadaptation (soins de kinésithérapie, ergothérapie et appareillage) qui compte parmi les priorités de l’association. La prévention du handicap est également essentielle en situation d’urgence car il faut éviter que de nouvelles personnes soient handicapées en raison des séquelles de leurs blessures et d’un environnement inadapté ou hostile.

Enfin, c’est souvent dans ces périodes troublées que peuvent être définies les bases d’un développement durable, qui intègre pleinement les personnes en situation de handicap.

« Nous avons envoyé de jeunes volontaires lors du séisme en Haïti en janvier 2010 pour répondre à l’urgence et assurer l’appareillage des victimes, organiser des séances de kinésithérapie ou de soutien psychologique ou encore construire des abris antisismiques. Dans une deuxième phase, nous avons mis en place des écoles afin de former des kinésithérapeutes et des techniciens appareilleurs locaux dans une perspective de développement actuel » , ajoute Patrick Le Folcalvez.

Ainsi, lors d’une crise, il faut agir vite mais toujours sur la base d’un développement solidaire, conformes aux besoins des populations. Dans une situation d’urgence, les premières actions sont articulées pour répondre aux besoins immédiats tout en aidant à moyens termes à restaurer les capacités locales et à renforcer à plus long terme les systèmes et les services de soins.

Texte et photo communiqué par Handicap International Luxembourg / Photo © A. Jean / Handicap International

Publié le
mercredi 21 août 2013


Qualité de vie
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Qualité de vie


Nos partenaires Qualité de vie

Nos partenaires