Le Quotidien des enjeux du développement durable !

lundi 25 septembre 2017

Tirer parti du passage obligé vers SIP
facebook twitter linkedin scoopit

Tirer parti du passage obligé vers SIP
Technologie & IT

Publié le jeudi 14 avril 2016 à 02:00

facebook twitter/ linkedin scoopit

L’obsolescence annoncée des lignes téléphoniques ISDN invite les entreprises à basculer vers le "SIP". 

Avec une forte expertise dans le domaine des télécommunications et des technologies de l’information, les ingénieurs conseil de ProNewTech S.A accompagnent les entreprises dans le choix et la mise en œuvre de la solution qui répond à leurs besoins, en fonction de l’existant.

Ce qui peut être perçu comme un mal nécessaire est en fait une bonne raison pour faire des économies et repenser la téléphonie. Ou pourquoi et comment tirer parti dès maintenant du passage obligé vers SIP.

Alors que la téléphonie sur IP (ou Voix sur IP) s’est déjà bien répandue dans le monde de l’entreprise depuis une décennie, elle est généralement restée jusqu’à peu une considération intra-entreprise. Dans le même temps, téléphoner demeurait une activité différente de "faire un Skype". Ou un WhatsApp. Ou un FaceTime…

L’essor de l’Internet et le développement des communications sur IP a initié la convergence des mondes de la téléphonie et des technologies de l’information. Convergence qui, haut débit oblige, permet désormais de n’avoir qu’une seule connectivité pour tous les usages, quand jusqu’ici il fallait ajouter un lien Internet à un ou plusieurs liens pour la téléphonie.

Passage à SIP : quels bénéfices ?

Les bénéfices sont de plusieurs ordres. Consolider ses accès téléphoniques et Internet permet tout d’abord de réaliser des économies sur les abonnements télécoms. Selon la solution mise en œuvre, des économies peuvent aussi être réalisées sur les communications. En bonus : des économies d’énergie, puisque l’équipement qui permet d’utiliser les liens ISDN n’est plus nécessaire. Les challenges à ne pas oublier : le Fax et la vidéophonie.

L’entreprise y gagne également en flexibilité et en efficacité économique.

Alors qu’avec ISDN il fallait souscrire suffisamment de lignes physiques, par blocs de 2 (BRI) ou 30 (PRI) canaux de conversation, le nombre de canaux alloués à SIP devient un "réglage" de l’opérateur. Il est ainsi possible de souscrire des canaux au plus juste, selon l’évolution de l’entreprise ou ses besoins saisonniers. Les technologies IP sont également beaucoup plus performantes et flexibles pour la mise en œuvre de plans de Disaster Recovery.

Enfin, s’ouvrir à SIP, c’est se donner la possibilité de profiter d’offres jusqu’alors inaccessibles : externalisation de la téléphonie, solutions collaboratives multimédia (sur téléphone, Smartphone, PC, etc.), mobilité transparente des collaborateurs, mise en concurrence d’un plus large panel d’acteurs, etc.

SIP : quels risques ?

Au début perçu comme une technologie peu fiable, l’offre en matière de téléphonie SIP a mûri, permettant aujourd’hui d’offrir un niveau de fiabilité supérieur aux technologies ISDN.

Il existe cependant des points à ne pas négliger, en particulier en matière de sécurité. Puisque le "téléphone" devient un "ordinateur" comme un autre (l’inverse étant également vrai), un pare-feu spécialisé est impératif. L’implication d’un expert en amont est donc à recommander.

Comment franchir le pas ?

Avec une forte expertise dans le domaine des télécommunications et des technologies de l’information, les ingénieurs conseil de ProNewTech S.A accompagnent les entreprises dans le choix et la mise en œuvre de la solution qui répond à leurs besoins, en fonction de l’existant.

Basée à Kockelscheuer, ProNewTech S.A. accompagne depuis 2009 les organisations pour mettre la technologie au service de leurs stratégies durables.

A propos de ISDN et de SIP

C’est depuis les années 1990 que les lignes ISDN connectent les centrales téléphoniques d’entreprise (PBX) au réseau téléphonique. Internet n’était alors pas encore disponible au grand public et les connexions étaient de l’ordre de 1.000 fois moins rapides qu’aujourd’hui.

L’essor de l’internet haut débit et du multimédia dans les années 2000 a permis le développement des communications sur IP : voix mais aussi vidéoconférence, à travers des offres comme Skype, Viber, WhatsApp, Yahoo ! Messenger, etc. La plupart sont basées sur un seul protocole, désormais éprouvé : SIP (Session Initiation Protocol).

Au cœur de la plupart des solutions VoIP d’entreprise actuellement en place, SIP est maintenant adopté par les opérateurs dans leurs centraux téléphoniques, leur permettant le remplacement efficace d’équipements vieillissant, et la mise à disposition de nouvelles offres collaboratives.

 

Pour en savoir plus : http://pronewtech.lu

Communiqué par ProNewTech

Publié le jeudi 14 avril 2016


Article de notre partenaire
Technologie & IT
distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Technologie & IT


Nos partenaires Technologie & IT

Nos partenaires