Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
TTIP : un danger pour notre démocratie !
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

TTIP : un danger pour notre démocratie !

Politique & Gouvernance

Publié le
lundi 26 octobre 2015 à 05:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le Mouvement Ecologique avec les organisations membres de la Platteforme luxembourgeoise Anti-TTIP, Attac Luxembourg et Stopp Tafta vous invitent à une conférence publique

Conférencier : {{Thilo Bode}} , auteur du best-seller „Die Freihandelslüge“ (Le mensonge du libre-échange), le {{jeudi 29 octobre 2015 à 20H00}} au Ciné Utopolis, 45, av. J.F. Kennedy à Luxembourg-Kirchberg.

L’opposition manifestée à l’encontre des accords de libre-échange TTIP (entre l’UE et les Etats-Unis) et CETA (entre l’UE et le Canada) ne cesse de croître, et cela non seulement en Europe, où plus de 2,9 millions de citoyens ont entretemps signé une pétition pour dire NON aux traités. Dans le monde entier, les initiatives citoyennes qui se forment, témoignent d’un désaccord considérable.

Dans son best-seller intitulé „Die Freihandelslüge : Warum TTIP nur den Konzernen nützt – und uns allen schadet“ (Le mensonge du libre-échange : les raisons qui expliquent pourquoi TTIP ne profite qu’aux multinationales - au détriment des citoyens-consommateurs), Thilo Bode expose d’une manière très claire et impressionnante, les conséquences qu‘entraîneront les accords de libre-échange tels qu’ils sont projetés.

Les effets, d’une énorme portée sur notre démocratie et sur les valeurs que nous avons su bâtir dans les domaines social, écologique ainsi qu’au niveau de nos droits de consommateurs, sont illustrés de façon très concise. Ce faisant, l’auteur analyse également de très près les arguments avancés en faveur de TTIP (et CETA ), notamment le prétendu avantage économique important généré par les accords. Selon Thilo Bode , des améliorations ponctuelles aux projets ne changeraient en rien la situation.

TTIP doit être stoppé ! C’est la conclusion que Thilo Bode tire au bout de son analyse éclaircissante. L’adoption des accords mettrait en place un engrenage de règles qui profiteraient surtout aux multinationales, tandis que la majorité des citoyens en Europe et aux Etats-Unis en feraient les frais. En effet, les consommateurs, les salariés, de nombreuses PME et l’environnement en pâtiraient. Sans oublier l’effet néfaste qui s’exercera – aspect central majeur (!) – sur la souveraineté des pays, qui se verront privés de leurs droits décisionnels démocratiques en matière d’environnement, de consommation et de droit de travail.

Selon l’auteur, les accords prévus ne sont rien d’autre qu’un coup frontal porté à notre système démocratique.

Source : www.meco.lu

Publié le
lundi 26 octobre 2015


Politique & Gouvernance
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Politique & Gouvernance


Nos partenaires Politique & Gouvernance

Nos partenaires