Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Sûreté de la centrale nucléaire de Tihange en question
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Sûreté de la centrale nucléaire de Tihange en question

Énergie

Publié le
mercredi 30 décembre 2015 à 03:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

La secrétaire d’État au Développement durable rencontrera le Vice-Premier ministre du Royaume de Belgique, le 18 janvier 2016 à Bruxelles, pour un échange de vues à propos de la sûreté des réacteurs nucléaires de Tihange.

Le gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg avait au plus haut niveau et à maintes reprises fait part de ses préoccupations sur les déficiences constatées dans la centrale nucléaire de Tihange. 

Camille Gira, secrétaire d’État au Développement durable, rencontrera le ministre Jan Jambon, Vice-Premier ministre et ministre de la Sécurité et de l’Intérieur du Royaume de Belgique, le 18 janvier 2016 à Bruxelles, pour un échange de vues à propos de la sûreté des réacteurs nucléaires de Tihange.

Le secrétaire d’État sera accompagné par des représentants du ministère de la Santé ainsi que des députés et représentants d’organisations non gouvernementales, membres du Comité national d’action contre le nucléaire du Luxembourg. Ce dernier avait sollicité l’entrevue.

Le gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg avait au plus haut niveau et à maintes reprises fait part de ses préoccupations sur les déficiences constatées dans la centrale nucléaire de Tihange. Par ailleurs, la ministre de l’Environnement, Carole Dieschbourg, a chargé un expert juridique avec une expertise sur l’arsenal juridique à disposition du gouvernement luxembourgeois, relatif au régime d’autorisation des centrales nucléaires belges et françaises.

Une dernière rencontre informelle au sujet de la centrale de Tihange a eu lieu le 10 novembre 2015, sur demande du Luxembourg, entre le secrétaire d’État Camille Gira et la ministre fédérale de l’Énergie, de l’Environnement et du Développement durable, Marie-Christine Marghem. La réunion officielle avec le ministre Jan Jambon devait avoir lieu fin 2015, mais avait été reportée par le côté belge.

Les trois réacteurs de Tihange ont été mis en service dans les années 1970 et 1980. Leur activité a été prolongée jusqu’en 2023, respectivement 2025. Ils se trouvent à une heure et demie de route du Grand-Duché.

Crédit photo : Centrale de Tihange - Michielverbeek - Wikipédia

Communiqué par le ministère du Développement durable et des Infrastructures / Département de l’environnement

Publié le
mercredi 30 décembre 2015


Énergie
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Énergie


Nos partenaires Énergie

Nos partenaires