Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Succès pour les technologies propres APATEQ
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Succès pour les technologies propres APATEQ

Énergie

Publié le
jeudi 23 janvier 2014 à 13:15

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le ministre de l’Economie, Etienne Schneider, a visité, le 20 janvier dernier, la société axée sur les technologies propres APATEQ qui annonce la livraison de son premier produit de séparation pétrole-eau à un gros client en Europe. L’unité traitera l’eau produite à partir de la production de pétrole et de la fracturation hydraulique, ne nécessitant quasiment pas de produits chimiques pour fonctionner en utilisant une technologie propriétaire. Le spécialiste luxembourgeois de l’eau et des eaux usées s’attend à un grand nombre de commandes de suivi après des essais réussis sur le terrain de la première unité. Le ministre Schneider a loué la capacité d’innovation d’APATEQ qui a déjà déposée deux brevets en moins d’un an d’existence.

Notre technologie de séparation pétrole-eau se caractérise par une efficacité de séparation élevée, une faible consommation d’énergie et un volume réduit avec quasiment aucune aide chimique

Moins de six mois après son début d’activité, APATEQ a reçu la première commande pour une installation pilote de séparation pétrole-eau d’un gros client européen. Jusqu’à présent, la société luxembourgeoise axée sur les technologies propres a déjà développé, vendu et expédié plusieurs unités mobiles pour le traitement compact des eaux usées. L’équipe d’APATEQ est constituée d’anciens professionnels du domaine de l’eau, de l’assainissement et de l’industrie, qui ont développé et commercialisé avec succès dans le passé des technologies primées.

« Nous sommes ravis de ce contrat, étant donné que la séparation pétrole-eau sera le principal segment de croissance d’APATEQ dans les années à venir. Nous avons déjà déposé deux brevets pour notre technologie de séparation pétrole-eau qui se caractérise par une efficacité de séparation élevée, une faible consommation d’énergie et un volume réduit avec quasiment aucune aide chimique », souligne le PDG, Bogdan Serban. « En tant que jeune entreprise luxembourgeoise, le fait d’avoir été choisie par les leaders du marché européen pour traiter une eau de dépôt très difficile nous rend particulièrement fiers. »

Le directeur de la technologie d’APATEQ, Ulrich Baeuerle, explique : « L’eau qui est obtenue lors de l’extraction de pétrole ou de gaz, connue sous le nom d’eau de dépôt, est très difficile à traiter car elle contient divers éléments en plus des hydrocarbures dissous. De nombreuses sociétés ont essayé de traiter ce type d’eau, certaines sans succès, d’autres avec un succès relatif, mais au prix de dépenses élevées et d’efforts de maintenance considérables. Notre solution s’est avérée être la plus efficace. L’effluent de nos systèmes est approprié pour une évacuation directe, irrigation ou réutilisation comme eau de processus ».

L’installation pilote est montée dans un conteneur de 40 pieds pour une utilisation mobile sur différents sites et elle sera livrée cette semaine.

Communiqué par APATEQ

Publié le
jeudi 23 janvier 2014


Énergie
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Énergie


Nos partenaires Énergie

Nos partenaires